La condition doctorante

Illustration de la rubrique : "Assembler" de Kosmur


Articles publiés dans cette rubrique

mercredi 14 novembre 2012
par  antonin

Doctorat et conventions collectives

Dans leur contribution pour les Assises, les doctorants de Midi-Pyrénées demandent “d’inclure le doctorat dans l’ensemble des conventions collectives existantes, ainsi que dans les grilles indiciaires salariales du service public“. Cette “revendication” est reprise dans la première Note de synthèse des Assises.

vendredi 13 juillet 2012
par  antonin

Le couple directeur/doctorant : rencontre, aspirations et communication…

La séance du 7 mai 2012 du séminaire ACT s’est proposé de revenir, à travers un partage d’expériences, sur la question de l’encadrement doctoral, compris ici dans le sens de la relation avec le directeur/ la directrice de thèse. Nœud central de la thèse, l’encadrement renvoie à un large éventail de pratiques, de la subordination révérencieuse au couple façon “je t’aime moi non plus”. La séance fut animée par Jade Legrand et Tristan Loloum.

dimanche 20 mai 2012
par  antonin

LA CIFRE – Entre avantages et contraintes, retour sur expérience

Trouver ou recevoir un financement pour réaliser sa thèse se révèle être un enjeu majeur pour assurer au doctorant de bonnes conditions de travail. De nombreuses possibilités existent cependant, parmi lesquelles, la CIFRE (Conventions Industrielles de Formation par la REcherche). Cette possibilité qui lie, dans un accord tripartite, étudiant, laboratoire et entreprise pour la réalisation d’une thèse en trois ans, peut présenter des avantages mais aussi des inconvénients.

dimanche 6 mai 2012
par  antonin

La thèse, un « vrai » travail !

Souvent, nous avons nous-mêmes du mal à considérer notre travail de thèse comme un « vrai » travail. Se considérer soi-même comme « chercheur(e) », en formation certes, mais chercheur(e) quand même, me semble cependant un pas important dans le processus d’insertion professionnelle. En effet, la thèse est une véritable expérience professionnelle qui demande des compétences nombreuses qui dépassent de loin la seule capacité de rédiger le document final. Sans ignorer la situation problématique dans laquelle se (...)
dimanche 29 janvier 2012
par  antonin

Doctorants étrangers en France, doctorants français à l’étranger : regards croisés sur l’Université

21 novembre 2011. Une trentaine d’étudiants, originaires de pays très variés (Portugal, Cap Vert, Brésil, Mexique, Chili, Colombie, Irlande, Etats-Unis, Chine, Taïwan) ont répondu à l’appel de cette séance dédiée à la mobilité étudiante. L’invitation était aussi destinée aux étudiants français partis à l’étranger dans le cadre d’échanges académiques. En organisant cette réunion, nous souhaitions inviter les étudiants étrangers – nombreux à l’EHESS – à partager leur expérience d’étude et exprimer leurs impressions sur l’enseignement et la recherche en France.

vendredi 13 janvier 2012
par  antonin

Doctorants, tous dopés ?

Une récente étude laisse supposer que les doctorants s’esquintent la santé au travail. Plus de deux tiers des jeunes chercheurs français ont entamé ou accentué un comportement addictif depuis le début de leur thèse.

vendredi 16 décembre 2011
par  antonin

La solitude du thésard : réalité ou illusion ?

Ce billet m’est inspiré à l’instant par un souvenir assez récent d’une interview que j’avais donné, avec d’autres collègues thésards, à une journaliste sur le même sujet et qui a abouti sur l’article « La solitude du thésard de fond ». Elle compare le travail de thèse à une course de fond, que ce soit en ski, à pied, en vélo ou à la nage, le résultat est le même : l’épuisement, la ténacité et enfin l’arrivée.

jeudi 22 septembre 2011
par  antonin

La solitude du thésard de fond

Comme le coureur de fond, le doctorant doit tenir la distance. 
Mais à la différence du marathonien, personne n’a tracé pour lui 
de ligne d’arrivée. Le plus dur dans la thèse, c’est de finir.

mercredi 6 juillet 2011
par  antonin

Les doctorants sont-ils satisfaits de leur direction de thèse ?

Comment les doctorants perçoivent-ils leur direction de thèse ? Pour apporter de premiers éléments de réponse à cette question, une petite enquête a été organisée en juin 2010. Objectif : recueillir au travers d’un questionnaire en ligne les représentations des doctorants sur leur direction de thèse. Au total, 526 doctorants ont répondu.

vendredi 24 septembre 2010
par  antonin

Le titre de « docteur » n’appartient pas aux médecins ! N’est pas « docteur » qui veut et qui l’est a son honneur ! Mise au point sur le titre de docteur ou l’histoire d’une méprise publique avec la médecine (Cass. crim. 20 janvier 2009, n° 07-88122)

Combien de décennies faudra-t-il pour que le titre de docteur ne soit plus assimilé, abusivement, au médecin ? On peut certes être « docteur en médecine », mais aussi « docteur en géographie », en « sciences physiques », en « droit privé et sciences criminelles »… (...)

Cette décision est l’occasion d’un point sur les titres universitaires. La politique en matière d’université et de recherche n’aidera probablement pas à dissoudre la méprise, le moindre ingénieur a son titre d’ingénieur (Bac + 5) et la plupart des docteurs (Bac + 8) n’ont pas droit au leur ! C’est la France : les situations les plus tordues peuvent être tolérées sans que jamais personne ne s’indigne, voilà ce qu’est un pays « conservateur » !

Agenda

<<

2014

 

<<

Novembre

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
272829303112
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
Aucun évènement à venir les 2 prochains mois

Brèves

Le plus grand nombre de contractuels de la FPE est dans l’enseignement supérieur

vendredi 2 décembre 2011

Selon le Rapport annuel sur l’état de la fonction publique 2010-2011, en 2009, (cf. tableaux p.261 et p.262) on dénombrait un total de 360 907 agents non-titulaires dans la Fonction Publique d’État (FPE). Sans compter les "Emplois statutaires de non-titulaires des ÉPA dérogatoires, dont : Pôle emploi, CROUS, INRAP, Agence de l’eau...". Pour comparaison, il y a 355 001 agents non titulaires dans la Fonction Publique Territoriale (tableau V 1.1-1, p.67).

  • 131 542 agents non-titulaires dans les différents ministères, correspondant à 107000 Équivalent Temps Plein.
  • 229 365 agents non-titulaires dans les EPA (Établissements Publics à caractère Administratif), 181807 ETP, sur un total de 348416 agents. Ce qui fait quasiment 3 fois plus de non-titulaires.
  • En 2009, il y avait 68 915 non-titulaires dans l’Éducation nationale et 75 884 dans l’Enseignement supérieur, soit le plus gros contingent de non-titulaires de tous les ministères (tableau 1.3-3, p.229).
Sur le Web : Lire sur POOLP

Droits d’inscription universitaires 2011-2012

lundi 1er août 2011

JORF n°0176 du 31 juillet 2011, page 13076, texte n° 13

Arrêté du 28 juillet 2011

  • Licence 177€
  • Master 245€
  • Doctorat 372€

Diplôme de médecine, pharmacie, odontologie, maïeutique et paramédicaux 177€, 2e cycle 245€...

Tous les détails pour les autres diplômes ci-dessous :

Sur le Web : Sur legifrance.gouv.fr

Section 19 du CNU, suite et pas fin (du tout)

samedi 18 juin 2011

Agora relance le dossier "auto-promotion" qui se déroule au sein de la section 19 du Conseil National Universitaire (CNU) :

Nous vous relayions il y a quelques jours la déclaration de professeurs siégeant au sein de la 19e section du CNU et dénonçant les nouvelles auto-promotions dont elle a été le théâtre. Pour compléter cette dernière, nous reproduisons, avec sa permission, la lettre ouverte qu’Alain Quemin a adressé à ses collègues. Voilà qui devrait alimenter les discussions au prochain Congrès de l’Association française de sociologie (AFS), début juillet à Grenoble, où les principaux intéressés ne seront malheureusement sans doute pas présents…

Sur le Web : La suite sur Agora

Répression policière à l’École Normale Supérieure

mardi 19 avril 2011

Communiqué du 19 avril 2011

Alors que les grévistes allaient entamer leur 100éme jour de grève et que les négociations avec la direction suivaient leur cours, la directrice de l’ENS, Monique Canto-Sperber, a décidé d’ordonner l’évacuation des locaux occupés par les grévistes et les étudiants qui soutenaient le mouvement. A 6h, les forces de l’ordre en nombre conséquent ont délogé les occupants sans sommation en défonçant la porte. 14 personnes ont été arrêtées et sont actuellement retenues au commissariat du 5éme arrondissement.

Après le référé au tribunal administratif et les menaces quotidiennes des huissiers, la direction de l’ENS franchit un pas de plus dans la répression de ses propres salariés précaires et étudiants syndiqués et non syndiqués. Le mouvement social est déterminé à continuer la lutte et ne cédera pas aux pressions comme aux menaces physiques.

Le comité de mobilisation de l’ENS


Le comité a appelé à un rassemblement de soutien aux interpelés qui sont sorti du commissariat vers 9h30, puis à une assemblée Générale à l’ENS (45 rue d’Ulm) à 12h.

Affaire Lorne : Valérie Pécresse missionne le recteur pour que soit lancée la procédure disciplinaire

lundi 18 avril 2011

Après le refus du président de l’université de Bretagne occidentale Pascal Olivard de saisir la section disciplinaire à l’encontre de Pascal David, président de la commission de spécialistes qui n’avait pas titularisé Marie-Claude Lorne, la ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche hausse le ton.

Valérie Pécresse a demandé, le 18 avril 2011, au tout nouveau recteur de l’académie de Rennes Alexandre Steyer "de saisir formellement le président de l’université de Bretagne occidentale pour qu’il engage les poursuites, et l’informer qu’à défaut il se substituera à lui pour initier la procédure devant la section disciplinaire, à l’expiration d’un délai d’un mois".
La ministre fait référence au décret du 13 juillet 1992 qui dispose qu’en "cas de défaillance de l’autorité responsable, le recteur d’académie peut engager la procédure après avoir saisi cette autorité depuis au moins un mois".
Valérie Pécresse souhaite ainsi que "la lumière soit faite sur les dysfonctionnements importants et les manquements, notamment à la déontologie universitaire commis lors de l’examen du dossier de titularisation, en 2008, de Marie-Claude Lorne". En attendant que la "mission sur l’éthique et la déontologie universitaires" ne fasse des propositions pour "garantir éthique et transparence à toutes les étapes de la carrière des enseignants-chercheurs".

EducPros, Sophie Blitman, 18.04.11

Sur le Web : Sur EducPros.fr
Soutenir par un don