Le ministère dévoilé

La composition du ministère de l’ESR et des informations sur les personnes qui nous gouvernent et imposent les réformes actuelles.

"Connais ton ennemi et connais-toi toi-même ; eussiez-vous cent guerres à soutenir, cent fois vous serez victorieux.
Si tu ignores ton ennemi et que tu te connais toi-même, tes chances de perdre et de gagner seront égales.
Si tu ignores à la fois ton ennemi et toi-même, tu ne compteras tes combats que par tes défaites.".

Sun Tzu, L’art de la guerre (entre 443 et 221 avant JC, traduction du père Amiot, 1772)


Articles publiés dans cette rubrique

lundi 13 décembre 2010
par  antonin

Le cabinet de la Ministre Pécresse

Qui sont les hommes et femmes qui sont dans l’ombre de Pécresse et l’assistent dans son travail ? Le cabinet de Pécresse est ici dévoilé en détail.
Leur fonction au sein du cabinet mise en apposition à leur biographie et cursus permet de se donner une idée de leurs compétences à potentiellement assumer leur mission. Le collectif PAPERA a enquêté pour vous.

À l’annonce de sa constitution par le journal officiel du 7 juillet 2007, le cabinet de Valérie Pécresse était composé de 27 personnes. Il s’agissait bien alors d’une des équipes ministérielles les plus importantes du gouvernement (parmi le trio de tête). Trois années plus tard, le chiffre dégringole à seulement 20 membres dans le cabinet (en retrait à la 8e place ex-æquo) avec des mouvements importants depuis 6 mois : il ne reste que quatre personnes du cabinet d’origine dont deux avec une transition ailleurs. Avec la même ministre toujours en poste au fil des différents gouvernements Fillon, cette instabilité et ce renouvellement quasi complet des effectifs sont lourds de sens.

mardi 29 juin 2010
par  antonin

Les conseillers des cabinets ministériels, un job « précaire » ou « privilégié » ?

DÉCRYPTAGE - Nicolas Sarkozy veut tailler dans le vif des cabinets ministériels...

mardi 4 mai 2010
par  antonin

Comité technique paritaire ministériel du ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche (CTPMESR)

Le comité technique paritaire ministériel (C.T.P.M.) de l’ESR est l’instance où s’exerce la participation des personnels à la gestion et au fonctionnement de leur administration.

Il est consulté sur les questions relatives à l’organisation et au fonctionnement des services ainsi qu’à l’élaboration des règles statutaires.

jeudi 19 novembre 2009
par  antonin

Qui est Valérie Pécresse

Un patchwork d’extraits de vidéo sur Valérie Pécresse qui en disent long sur sa personnalité.

vendredi 18 septembre 2009
par  antonin

Le ridicule ne tue pas... Pécresse est sauve !

Le petit journal de Yann Barthès (Le Grand Journal, canal+) épingle Valérie Pécresse qui a "brillé" lors de son discours d’ouverture de campagne aux régionales le 13 septembre dernier. Le ridicule des propos de Pécresse est insoutenable de risibilité. Cependant le ridicule ne tue pas comme nous le savons tous... Pécresse survivra malheureusement à son discours d’ouverture de campagne aux régionales
Son surnom de campagne, et de ministre au passage, pourrait maintenant être : "la mère Tanguy".

jeudi 8 janvier 2009
par  antonin

La biographie de Pécresse

Le ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche (ESR) est tenue par une des rares énarques du gouvernement de Fillon. Rien ne laissait présager que par sa formation en commerce et en gestion des finances publiques Valérie Pécresse pourrait un jour régenter l’ESR à part son carriérisme exacerbé. Elle a su tirer partie de la proximité de sa famille avec les Chirac pour donner un coup de pouce à sa carrière dans l’administration gouvernementale. Par un heureux concours de circonstance, elle réussit un virage vers les sphères politiques où, à force de jouer des coudes, elle y gravit vite les échelons. Son mode de gouvernance mime à la lettre celui de Sarkozy à savoir « diviser pour mieux régner », une utilisation massive des effets d’annonces ainsi que des concertations d’apparence.
Elle réussit le tour de force d’avancer dans les réformes de l’ESR, voulues par Sarkozy, grâce à de bonnes carottes de pouvoir (cf. les présidents LRUisés) et de rétributions individualisées (via des primes) qui divisent totalement la communauté scientifique déjà bien léthargique.

Agenda

<<

2014

 

<<

Octobre

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
293012345
6789101112
13141516171819
20212223242526
272829303112
Aucun évènement à venir les 2 prochains mois

Brèves

Geneviève Fioraso lance à Grenoble ses premières initiatives

mercredi 23 mai 2012

C’est aux terres grenobloises que Geneviève Fioraso, nouvelle ministre de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche, a réservé hier [22 mai 2012] sa première sortie officielle en région. Là même où elle a tissé, durant des années, les mailles de l’écosystème innovant grenoblois. (...)

[Extrait] Résoudre la précarité des techniciens de laboratoire

« Malgré le contexte budgétaire difficile, il faut trouver une solution à la situation précaire de certains personnels de techniciens dont l’expertise est indispensable à leur laboratoire. »

Sur le Web : Source : Le Dauphiné

EU: Presidency seeks to expand Erasmus

Tuesday 6 September 2011

UWN | 04 September 2011 | Issue: 187 | Brendan O’Malley

The Polish presidency of the European Union is planning to expand the Erasmus student and staff exchange programme to non-EU countries on its eastern and southern borders.

Barbara Kudrycka, the Polish Minister for Higher Education, said on Tuesday: "We would very much like to see a widening of the Erasmus-scheme to non-EU countries, not only our Eastern neighbors but also for example the ones in the southern neighbourhood. In my view, the best diplomats for countries are students and scientists."

She was speaking at the 22nd European Students’ Convention in the Polish city of Lazy on Tuesday, a four-day event organised by the European Students Union, the umbrella organisation of 45 national unions of students from 38 European countries.

Kudrycka has previously called for all students from Eastern Partnership countries - Armenia, Azerbaijan, Belarus, Georgia, Moldova and Ukraine - to be given the opportunity of studying in EU countries. (...)

La belle perle de Wauquiez

lundi 4 juillet 2011

Wauquiez démarre fort au MESR : la hausse du ticket du CROUS (écrasant le vote du CNESER) et seuls 3 lauréats aux IdEX. Une belle perle au passage lors d’une interview par Philippe Jacquet du Monde :

"Les investissements d’avenir doivent permettre d’aider QUELQUES-UN de nos pôles universitaires à affronter le XXIe siècle et les grandes universités mondiales"

Les autres se débrouilleront seuls ! Plusieurs universités sont déjà dans le rouge malgré la pluie de milliards !

Sur le Web : Lire sur Le Monde

Baroin rabote les opérateurs publics

lundi 13 décembre 2010

Interview de François Baroin, ministre du Budget, par le JDD, 12 décembre 2010

JDD : Le Parlement adoptera cette semaine le budget de l’État pour 2011. Vous devez maintenant mettre en œuvre la rigueur. Quelles seront vos premières décisions ?
Baroin : « Il est très important que l’État commence par montrer l’exemple lui-même. Nous avons engagé la réduction de son train de vie. Je réunis demain les directeurs des 497 opérateurs publics [Pôle emploi, Office national des forêts, Commissariat à l’énergie atomique, musée du Louvre, Météo France…] hors universités, qui doivent pour la première fois en 2011 appliquer les mêmes règles de gestion que l’État. Dès l’an prochain, un départ à la retraite sur deux ne sera pas remplacé. Je propose que leur parc de 17.000 automobiles soit réduit de près de 3.000 véhicules, que leurs achats de fournitures soient progressivement diminués de 10% et que leurs superficies immobilières soient ramenées à 12 m² par agent. Nous leur interdirons par ailleurs de recourir à tout endettement. La rémunération au mérite de leurs dirigeants devra aussi être étendue à toute l’équipe de direction. »

Les laboratoires de recherche "hors universités" devront donc être touchés par la rigueur (CNRS, INSERM, CEA, ...). Ce n’est plus toute l’ESR qui est épargnée par les baisse de budgets mais seulement l’Université.

L’Élysée veut "réduire" les organismes de recherche

jeudi 9 décembre 2010

[Science² |09/12/2010]

Arnold Munnich, le conseiller en sciences de la santé de Nicolas Sarkozy relance l’offensive de l’Élysée contre la recherche publique. Il vient de déclarer,que les organismes de recherche allaient subir « une réduction de leur voilure » et laisser la place aux universités pour conduire la recherche.

Pour ce qui est de réduire la voilure, on sait déjà qu’en 2011 le CNRS va diminuer les dotations aux laboratoires de 11% et sabrer 25 millions d’euros dans les budgets des gros équipements.

(...)

Soutenir par un don