U.S.A.

Le système universitaire :

Aux États-Unis, l’État fédéral dispose de moyens d’intervention limités, le système d’enseignement supérieur étant totalement décentralisé. Les universités publiques sont placées sous la responsabilité des États. Les universités privées déterminent elles-mêmes leur gouvernance et leur organisation interne, sous le contrôle d’organes délibérants.

Le secteur public est majoritaire aux États-Unis (75% des étudiants), regroupant les Community Colleges (cycle court de 2ans) et les Colleges publics (cycle Licence de 4ans). Si les universités privées comptent parmi les mieux classées au plan international (Harvard, Stanford, MIT, Columbia), le système public californien est aussi bien représenté (Berkeley, UCLA).


This section's articles

jeudi 19 mai 2016
par  antonin

The Shrinking Ph.D. Job Market

As number of new Ph.D.s rises, the percentage of people earning a doctorate without a job waiting for them is up. While all disciplines face the problem, some have particularly high debt levels.

samedi 30 avril 2016
par  antonin

Activism : Frustrated postdocs rise up

US postdoctoral researchers struggle with pay and career prospects. But some groups are fighting back.

samedi 31 octobre 2015
par  antonin

The 5+2 Solution : Is a faster doctorate a better doctorate ?

Welcome to academia, where five years to finish a humanities doctorate—coursework, comprehensive exams, dissertation—is considered speedy. So speedy that a new program at my alma mater has raised hackles for encouraging graduate students to finish in a half-decade.

jeudi 6 août 2015
par  antonin

La reconnaissance historique du syndicat des doctorant-e-s de New York University

En décembre 2014, NYU (New York University), prestigieuse université privée américaine, a été la première de son genre à reconnaître un syndicat de doctorant-e-s et à négocier une convention collective. Cette reconnaissance du statut de travailleur des doctorant-e-s (et non pas d’éternel-le-s étudiant-e-s) s’inscrit dans un contexte de revitalisation des luttes sociales américaines depuis Occupy Wall Street en 2011. Elle renvoie aussi, plus largement, aux « réformes » de l’enseignement supérieur qui touchent la plupart des pays capitalistes avancés, y compris la France, dont les effets sont d’accroître la marchandisation de l’éducation et la dégradation des conditions de travail, que ce soit les enseignants titulaires, les vacataires ou les personnels administratifs et d’entretien. Dans l’entretien qui suit, Jonah Birch, doctorant en sociologie à NYU et membre du syndicat Graduate Student Organizing Committee, revient sur la longue lutte qui a débouché sur la reconnaissance d’un syndicat.

mardi 19 mai 2015
par  antonin

[US] Employment : PhD overdrive

An excess of graduates means that job-seekers need to be versatile.

mercredi 17 septembre 2014
par  antonin

Solid Employment Rates for Science Ph.D.s

The 2013 unemployment rate for those with research doctoral degrees in science, engineering and health fields was 2.1 percent, one-third of the rate for the general population aged 25 or older, according to an analysis released by the National Science Foundation on Friday.

jeudi 15 novembre 2012
par  antonin

Postdocs : A voice for the voiceless

In its first ten years, the US National Postdoctoral Association has helped to raise the profile of postdocs. But championing their cause still presents challenges.

mardi 23 octobre 2012
par  antonin

How Higher Education in the US Was Destroyed in 5 Basic Steps

Higher education is not what it used to be, and that’s no accident.

mardi 31 juillet 2012
par  antonin

Un dilemme démographique pour le NIH : trop de docteurs et trop peu de minorités dans le domaine biomédical

Deux rapports ont été présentés le 14 juin au National Institutes of Health (NIH) sur la répartition des personnels dans la recherche biomédicale aux États-Unis. Le premier, s’intéressant aux différentes catégories de personnel, a notamment constaté que les États-Unis forment chaque année trop de docteurs par rapport au nombre de postes disponibles dans la recherche. Le deuxième rapport se concentre sur l’analyse de la diversité raciale au sein de la recherche biomédicale.

Wednesday 25 July 2012
by  antonin

[USA] Postgraduate options: Academia misses the mark

Careers advice offered at US institutes is lacking for doctoral students disillusioned with the prospect of an academic career.

Agenda

<<

2016

 

<<

Juin

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
303112345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930123
Aucun évènement à venir les 2 prochains mois

News items

New Analysis of Employment Outcomes for Ph.D.s in Canada

Thursday 5 February 2015

An analysis of where Canada’s Ph.D.-holders are employed finds that just 18.6 percent are employed as full-time university professors. The analysis from the Conference Board of Canada finds that nearly 40 percent of Ph.D.s are employed in higher education in some capacity, but many are in temporary or transitional positions. The other three-fifths are employed in diverse careers in industry, government and non-governmental organizations: “Indeed, employment in diverse, non-academic careers is the norm, not the exception, for Ph.D.s in Canada.” - Inside Higher Edu, January 8, 2015

[Sweden] New legislation to help foreign postgraduates stay on

Sunday 27 April 2014

On 1 July this year, new legislation will come into force in Sweden that includes measures which will make it considerably easier for foreign doctoral candidates and students to stay and work in the country after graduating.

An agreement between the outgoing Alliance government and the Swedish Green party will secure a majority vote for the proposal in the parliament. (...) – University World News, by Jan Petter Myklebust, 21 March 2014 Issue No:312

On the Web : Full news here

US : Dwindling tenure posts

vendredi 18 avril 2014

Tenure is dying out at US universities.

The proportion of non-tenure-track and non-tenured faculty posts continues to rise across all US institutions, finds a report by the American Association of University Professors (AAUP) in Washington DC. Losing Focus : The Annual Report on the Economic Status of the Profession, 201314 surveyed 1,159 public and private US institutions and found that the overall proportion of assistant professors in non-tenure-track posts was 23.4 for 201314, compared with 20.8 in 201011. Dwindling tenured and tenure-track posts threaten the ability of scientists to conduct research without interference from funders or administrators, says John Curtis, the report’s lead author and director of research and public policy for the AAUP. - Nature, 508, 277, 09 April 2014

Sur le Web : Read on nature.com

Les coupes budgétaires pèsent sur la recherche académique américaine

jeudi 12 décembre 2013

Aux USA, les répercussions des coupes budgétaires fédérales pour la recherche académique sont bien visibles selon une études récentes :

  • moins de place pour les étudiants dans les labos (stages, doctorat, ...) : - 31% ;
  • moins de CDD à temps partiel : -30% ;
  • moins de postdoctorants : - 24% ;
  • moins de postes fixes dans 22% des cas.

Une recherche académique en récession aux USA...

Étudiants étrangers : la sénatrice Dominique Gillot dépose une proposition de loi visant à améliorer leurs conditions d’accueil et de séjour

vendredi 15 février 2013

« Il n’est (?) ni dans l’intérêt des pays d’origine, ni dans le nôtre, de renvoyer chez eux les étrangers dès la fin de leurs études. Au contraire, c’est après au moins une première expérience professionnelle que ces diplômés pourront, à leur retour chez eux ou à l’international, mettre à profit les compétences acquises en France et en faire la promotion. » Voilà ce qu’écrit Dominique Gillot, sénatrice (PS) du Val d’Oise, dans l’exposé des motifs de la proposition de loi relative à l’attractivité universitaire de la France qu’elle dépose mardi 12 février 2013.

« Droit illimité au séjour » pour les diplômés d’un doctorat français. Dans son article 4, la proposition de loi « crée un droit illimité au séjour en France pour tout diplômé d’un doctorat obtenu en France, à qui la carte ’compétences et talents’ est délivrée sur sa demande ». Il est précisé que « cette disposition a vocation à favoriser les échanges entre les pays d’origine et la France, permettant de développer une coopération économique continue, enrichissante, sans pillage des cerveaux des pays émergents ».

Soutenir par un don