Tribunes libres

Publiez votre idée du moment, votre humeur du jour voire votre coup de gueule sur la précarité.

Consulter la Charte de publication libre sur le site du collectif PAPERA


Articles publiés dans cette rubrique

jeudi 19 février 2009
par  Christian Topalov

L’esprit de soumission

Il faut savoir gré à Danièle Hervieu-Léger d’avoir rendu explicites et publiques les raisons de son appui à la politique du gouvernement en matière d’enseignement supérieur et de recherche. Elle a ainsi ouvert au sein de notre École EHESS un espace de débat jusque là obstinément fermé par ceux qui, très classiquement, s’offusquent que l’on fasse « de la politique » dans les instances académiques ou que l’on utilise � des « fins militantes » ce précieux bien collectif qu’est la liste « tlm ». Il faut aussi et d’abord remercier de cette fissure dans la chape du silence les collègues qui, au conseil scientifique du 2 février dernier, ont ouvert un débat qui se développe dans toutes les instances analogues des universités de France et a conduit nombre de ces institutions à prendre des positions publiques tandis que notre École se tait, obstinément.

mercredi 18 février 2009
par  Scalabrin

Évaluer les chercheurs, certes mais évaluer le JT

Je vous invite à voir sur le site du JT de 20H du 17/02 de France 2, le reportage sur Universités : l’exemple de Cambridge.

mercredi 18 février 2009
par  condorcet

Comment la presse écrite tourne en dérision le mouvement universitaire

Un entrefilet sur notre mouvement est paru dans "Télérama" cette semaine (p.10/12) dans la rubrique "Téléramdam". Intitulé : "Comment faire de la réforme universitaire un beau gâchis", il est sous titré "la faculté de nuire"

mercredi 18 février 2009
par  Delarue Frédéric

Laurence Saint-Gilles : la rumeur et les faits.

Il est souvent bien difficile pour l’historien comme pour le citoyen de séparer les faits et les commentaires.
C’est pourtant ce que nous avons tenté de faire ici après la parution sur le site rue89.com d’un écho ravageur concernant l’accession supposée de Mme Laurence Saint-Gilles, fille d’Alain Marleix, secrétaire d’Etat à l’Intérieur et aux collectivités territoriales en exercice du gouvemement Fillon, au poste de MCF en histoire contemporaine à Paris-IV.

samedi 14 février 2009
par  Laurence

La valse des ITA a débuté : devinez qui en prend plein les dents ?

Quelques enseignements d’une réunion avec des ITAs qui se battent pour trouver une affectation.

mardi 10 février 2009
par  Laurence

Droit de réponse à France 2

Réponse à une collègue de Rennes

> P.S. : Quand est-ce qu’on lance une opération : "Jetez > tous votre télé par la fenêtre" ?!

lundi 9 février 2009
par  Laurence

La déconcentration à l’INSERM

L’INSERM-Paris déconcentre vers les ADR (Administration Déléguée Régionale)...

...et les ADR déconcentrent vers les unités.

dimanche 8 février 2009
par  Dominique Archambault

De quelle université voulons nous ?

La question est posée dans le titre.

Je vais décrire l’alternative que je vois, un peu "à la hache" et bien sûr il y a des tons de gris entre les 2.

samedi 27 décembre 2008
par  Avrel

Retour sur le localisme : lettre ouverte au président de la République

Lettre ouverte et exemple circonstancié du localisme en SHS

samedi 6 décembre 2008
par  Sophie

Solidaires avec les enseignants du secondaire en Sciences Economiques et Sociale

C’est un mouvement général qui touche l’enseignement du primaire au supérieur, que ce soit dans le contenu des programmes avec une approche utilitariste, appliquée et idéologique des savoirs, dans la réforme des modes de recrutement et de gestion du personnel (le retour de la hiérarchie centralisée) et enfin dans l’emploi (réduction du nombre de fonctionnaires choisissant leur mobilité pour aller vers des contrats et des affectations temporaires).

Agenda

<<

2014

 

<<

Avril

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
31123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
2829301234

Brèves

US : Dwindling tenure posts

vendredi 18 avril

Tenure is dying out at US universities.

The proportion of non-tenure-track and non-tenured faculty posts continues to rise across all US institutions, finds a report by the American Association of University Professors (AAUP) in Washington DC. Losing Focus : The Annual Report on the Economic Status of the Profession, 201314 surveyed 1,159 public and private US institutions and found that the overall proportion of assistant professors in non-tenure-track posts was 23.4 for 201314, compared with 20.8 in 201011. Dwindling tenured and tenure-track posts threaten the ability of scientists to conduct research without interference from funders or administrators, says John Curtis, the report’s lead author and director of research and public policy for the AAUP. - Nature, 508, 277, 09 April 2014

Sur le Web : Read on nature.com

Les coupes budgétaires pèsent sur la recherche académique américaine

jeudi 12 décembre 2013

Aux USA, les répercussions des coupes budgétaires fédérales pour la recherche académique sont bien visibles selon une études récentes :

  • moins de place pour les étudiants dans les labos (stages, doctorat, ...) : - 31% ;
  • moins de CDD à temps partiel : -30% ;
  • moins de postdoctorants : - 24% ;
  • moins de postes fixes dans 22% des cas.

Une recherche académique en récession aux USA...

Étudiants étrangers : la sénatrice Dominique Gillot dépose une proposition de loi visant à améliorer leurs conditions d’accueil et de séjour

vendredi 15 février 2013

« Il n’est (?) ni dans l’intérêt des pays d’origine, ni dans le nôtre, de renvoyer chez eux les étrangers dès la fin de leurs études. Au contraire, c’est après au moins une première expérience professionnelle que ces diplômés pourront, à leur retour chez eux ou à l’international, mettre à profit les compétences acquises en France et en faire la promotion. » Voilà ce qu’écrit Dominique Gillot, sénatrice (PS) du Val d’Oise, dans l’exposé des motifs de la proposition de loi relative à l’attractivité universitaire de la France qu’elle dépose mardi 12 février 2013.

« Droit illimité au séjour » pour les diplômés d’un doctorat français. Dans son article 4, la proposition de loi « crée un droit illimité au séjour en France pour tout diplômé d’un doctorat obtenu en France, à qui la carte ’compétences et talents’ est délivrée sur sa demande ». Il est précisé que « cette disposition a vocation à favoriser les échanges entre les pays d’origine et la France, permettant de développer une coopération économique continue, enrichissante, sans pillage des cerveaux des pays émergents ».

Titularisations loi Sauvadet : du nouveau ?

vendredi 23 novembre 2012
  • Reçu ce jour sur la liste SLR-débats -
    Selon l’AEF (dépêche n° 174978 du 22/11, extraits) :
  • « Le MESR « a obtenu les moyens de créer une voie supplémentaire et réservée d’accès à la fonction publique. En 2013, plus de 2 000 personnes pourront en bénéficier », se réjouit Geneviève Fioraso, ministre de l’ESR, dans un communiqué mercredi 21 novembre 2012, après avoir reçu « les organisations syndicales représentatives dans l’enseignement supérieur et la recherche pour leur annoncer le plan d’action ministériel pour la résorption de l’emploi précaire ». Cette réunion faisait suite au comité technique ministériel du 6 novembre dernier, qui n’avait pas pu se tenir faute de quorum : la CGT, la FSU et FO avaient en effet refusé de siéger pour protester contre les modalités de titularisation des contractuels retenues par le MESR
  • La ministre rappelle que le recensement effectué fait état de 8 400 précaires à ce jour dans les universités et de 1 400 dans les organismes de recherche. Elle se donne « pour objectif de conduire le plan de titularisation en quatre ans ». « En complément, les nouvelles orientations de l’ANR (Agence nationale pour la recherche) vont contribuer à diminuer le flux de nouveaux CDD. En particulier, aucun projet scientifique ne pourra être financé s’il repose à plus de 30 % sur le travail d’agents non titulaires ». »
Sur le Web : Lire la suite sur SLR

Ouverture et répartition des 1000 emplois créés dans l’ESR

lundi 19 novembre 2012

Une cinquantaine d’universités se voit dotée de d’effectifs supplémentaires d’enseignants-encadrants pour 2013. Dans une lettre aux membres du CNESER, Simone Bonnafous, Directrice générale pour l’enseignement supérieur et l’insertion professionnelle (DGESIP), délivre leur répartition.

Soutenir par un don