L’Enseignement Supérieur et la Recherche en France

L’actu de l’enseignement supérieur et de la recherche en France.


Articles publiés dans cette rubrique

samedi 16 juillet 2011
par  antonin

Reconstruire l’enseignement supérieur et la recherche

« Devant un champ de ruines qui s’étend chaque jour, il est essentiel que le Parti socialiste et la gauche dans son ensemble se préparent à mettre en chantier une véritable reconstruction » : pour Christian Topalov, sociologue, la politique néolibérale en cours menace la recherche et plus particulièrement les sciences humaines et sociales.

lundi 11 juillet 2011
par  antonin

Première vague des Initiatives d’excellence. Ou comment rendre le désert universitaire possible et nécessaire

En annonçant le résultat de la première vague des Initiatives d’excellence (Idex), la première tâche de Laurent Wauquiez, fraîchement arrivé au MESR, aura été de poursuivre imperturbablement la politique conduite pendant quatre ans par Valérie Pécresse et fondée sur une entreprise inédite de communication et de faux-semblants. Trois pôles universitaires seulement, sur les 17 candidats (et aussi) et les 7 retenus lors de la présélection de mars 2011, tirent leur épingle du jeu : Bordeaux, Strasbourg et « Paris Sciences et Lettres ». Il est manifeste que le Grand Emprunt se dégonfle : 3 sur 7 font une petite vague, d’autant que, il faut le rappeler, il ne s’agira que des intérêts de l’Emprunt. Mais il ne faut pas sous-estimer l’ampleur des conséquences : toujours plus « d’excellence » pour de moins en moins d’universités et des déséquilibres territoriaux et disciplinaires fortement aggravés.

vendredi 8 juillet 2011
par  antonin

Les entourloupes sur le budget des universités à nouveau dénoncées

Le groupe Marc Bloch qui réunit 59 présidents, directeurs d’établissements d’enseignement supérieur et de recherche et hauts fonctionnaires a publié à quelques jours d’intervalles deux tribunes dénonçant les entourloupes du gouvernement sur le budget des universités. Le premier article publié dans Le Monde le 30 juin dernier s’intitulle "Le grand bonneteau du budget des universés" ; le deuxième sortit dans Les Echos le 4 juillet est titré "Universités : pour en finir avec les tours de passe-passe budgétaires".

mardi 5 juillet 2011
par  antonin

RCE = + d’enseignants contractuels

Dans le cadre des responsabilités et compétences élargies (chroniques sur les RCE), initiées par la LRU, les universités, désormais maîtres de leur gestion des ressources humaines et de leur masse salariale, peuvent recruter des enseignants contractuels à temps plein, des enseignants non chercheurs. Le risque est donc que se poursuive la tendance en cours : celle de confier de moins en moins l’enseignement dans le supérieur à des enseignants fonctionnaires (maîtres de conférences, professeurs, professeurs agrégés ou certifiés), de le confier à des enseignants contractuels moins payés et qui font plus d’heures d’enseignement !

jeudi 30 juin 2011
par  antonin

Nouveaux métiers dans les écoles et universités : comment elles recrutent

Multiplication des partenariats de recherche, sophistication des systèmes d’information, développement de marchés aux interfaces entre le monde privé et public, gestion des carrières de fonctionnaires et de contractuels dans le cadre d’établissements autonomes, etc. Les universités et les écoles doivent se doter de cadres dirigeants qui soient à la hauteur d’enjeux de plus en plus complexes pour rester compétitives. Quels sont ces nouveaux postes clés et comment les écoles et universités les recrutent ? Une enquête d’EducPros à l’occasion de sa conférence du 9 juin 2011 sur les ressources humaines.

samedi 25 juin 2011
par  antonin

École d’ingénieurs : Le moule ne fonctionne plus

Ils furent les piliers créatifs de l’industrie française. Études prestigieuses, carrières époustouflantes, le siècle passé en a quasiment fait les héros de l’économie moderne. En avance sur leur temps. C’était hier. Le monde a changé, la globalisation s’est imposée, la donne s’est brutalement inversée. Comme les exigences de ladite économie qui aspire toujours à la modernité. Ils seraient plutôt en retard avec un appareil balkanisé : les bataillons trop nombreux d’écoles, leur hyper-sélection exclusive par les maths, le manque de recherche et le peu de formation des cursus à l’innovation, enfin les déficiences criantes en soft skills “plombent” le modèle français, comme viennent de le souligner un certain nombre de reproches.

jeudi 23 juin 2011
par  antonin

Université de La Réunion : l’acharnement rectoral contre les précaires

Ca continue !!! Sur consigne rectorale, les chefs d’établissement continuent de faire systématiquement appel des décisions favorables aux personnels précaires dont les droits élémentaires, notamment en matière de formation, ont été bafoués.

samedi 18 juin 2011
par  antonin

Pas d’auto-promotion au CNU... Ah bon ?

Après différentes affaires d’auto-promotion dans plusieurs sections du Conseil National Universitaire (CNU), la commission permanente du CNU se défend dans un communiqué en prétextant que l’auto-promotion n’est pas un problème. Philippe Jacqué du Monde et le mathématicien Jean-François Méla commentent ce communiqué.

mercredi 15 juin 2011
par  antonin

L’appel de la chaire

En décortiquant les mécanismes induits par la mise en place de chaires qui permettent à des opérateurs privés d’employer, en contrepartie de financements, des équipes de recherche publiques, un collectif de mathématiciens dénonce la mainmise du privé sur la recherche publique que ce dispositif construit silencieusement.

mardi 7 juin 2011
par  antonin

Les précaires de l’enseignement supérieur sortent de l’ombre

Jusqu’au 19 avril dernier, des banderoles défiguraient la jolie façade de l’École normale supérieure à Paris. Ce jour-là, les locaux ont été évacués par la police après plusieurs semaines d’occupation. D’habitude soigneusement caché en coulisse, le conflit a éclaté sur le devant de la scène

Agenda

<<

2014

 

<<

Août

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
28293031123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031
Aucun évènement à venir les 2 prochains mois

Brèves

[Sweden] New legislation to help foreign postgraduates stay on

Sunday 27 April

On 1 July this year, new legislation will come into force in Sweden that includes measures which will make it considerably easier for foreign doctoral candidates and students to stay and work in the country after graduating.

An agreement between the outgoing Alliance government and the Swedish Green party will secure a majority vote for the proposal in the parliament. (...) – University World News, by Jan Petter Myklebust, 21 March 2014 Issue No:312

On the Web : Full news here

US : Dwindling tenure posts

vendredi 18 avril

Tenure is dying out at US universities.

The proportion of non-tenure-track and non-tenured faculty posts continues to rise across all US institutions, finds a report by the American Association of University Professors (AAUP) in Washington DC. Losing Focus : The Annual Report on the Economic Status of the Profession, 201314 surveyed 1,159 public and private US institutions and found that the overall proportion of assistant professors in non-tenure-track posts was 23.4 for 201314, compared with 20.8 in 201011. Dwindling tenured and tenure-track posts threaten the ability of scientists to conduct research without interference from funders or administrators, says John Curtis, the report’s lead author and director of research and public policy for the AAUP. - Nature, 508, 277, 09 April 2014

Sur le Web : Read on nature.com

Les coupes budgétaires pèsent sur la recherche académique américaine

jeudi 12 décembre 2013

Aux USA, les répercussions des coupes budgétaires fédérales pour la recherche académique sont bien visibles selon une études récentes :

  • moins de place pour les étudiants dans les labos (stages, doctorat, ...) : - 31% ;
  • moins de CDD à temps partiel : -30% ;
  • moins de postdoctorants : - 24% ;
  • moins de postes fixes dans 22% des cas.

Une recherche académique en récession aux USA...

Étudiants étrangers : la sénatrice Dominique Gillot dépose une proposition de loi visant à améliorer leurs conditions d’accueil et de séjour

vendredi 15 février 2013

« Il n’est (?) ni dans l’intérêt des pays d’origine, ni dans le nôtre, de renvoyer chez eux les étrangers dès la fin de leurs études. Au contraire, c’est après au moins une première expérience professionnelle que ces diplômés pourront, à leur retour chez eux ou à l’international, mettre à profit les compétences acquises en France et en faire la promotion. » Voilà ce qu’écrit Dominique Gillot, sénatrice (PS) du Val d’Oise, dans l’exposé des motifs de la proposition de loi relative à l’attractivité universitaire de la France qu’elle dépose mardi 12 février 2013.

« Droit illimité au séjour » pour les diplômés d’un doctorat français. Dans son article 4, la proposition de loi « crée un droit illimité au séjour en France pour tout diplômé d’un doctorat obtenu en France, à qui la carte ’compétences et talents’ est délivrée sur sa demande ». Il est précisé que « cette disposition a vocation à favoriser les échanges entre les pays d’origine et la France, permettant de développer une coopération économique continue, enrichissante, sans pillage des cerveaux des pays émergents ».

Titularisations loi Sauvadet : du nouveau ?

vendredi 23 novembre 2012
  • Reçu ce jour sur la liste SLR-débats -
    Selon l’AEF (dépêche n° 174978 du 22/11, extraits) :
  • « Le MESR « a obtenu les moyens de créer une voie supplémentaire et réservée d’accès à la fonction publique. En 2013, plus de 2 000 personnes pourront en bénéficier », se réjouit Geneviève Fioraso, ministre de l’ESR, dans un communiqué mercredi 21 novembre 2012, après avoir reçu « les organisations syndicales représentatives dans l’enseignement supérieur et la recherche pour leur annoncer le plan d’action ministériel pour la résorption de l’emploi précaire ». Cette réunion faisait suite au comité technique ministériel du 6 novembre dernier, qui n’avait pas pu se tenir faute de quorum : la CGT, la FSU et FO avaient en effet refusé de siéger pour protester contre les modalités de titularisation des contractuels retenues par le MESR
  • La ministre rappelle que le recensement effectué fait état de 8 400 précaires à ce jour dans les universités et de 1 400 dans les organismes de recherche. Elle se donne « pour objectif de conduire le plan de titularisation en quatre ans ». « En complément, les nouvelles orientations de l’ANR (Agence nationale pour la recherche) vont contribuer à diminuer le flux de nouveaux CDD. En particulier, aucun projet scientifique ne pourra être financé s’il repose à plus de 30 % sur le travail d’agents non titulaires ». »
Sur le Web : Lire la suite sur SLR
Soutenir par un don