L’Enseignement Supérieur et la Recherche en France

L’actu de l’enseignement supérieur et de la recherche en France.


Articles publiés dans cette rubrique

vendredi 6 mars 2015
par  antonin

La recherche française, un continent à la dérive

Précarité, hyper compétitivité, limites, abus… Si le mot recherche a longtemps fleuré l’aventure, la crise a eu raison de cet excitant tableau. Un nouveau modèle s’est imposé. La transition est brutale. L’horizon agité.

dimanche 15 février 2015
par  antonin

L’Ecole Polytechnique invente la précarité "haut de gamme" : Maître de conférences vacataire !

L’école polytechnique recrute un Maître de conférences en français langue étrangère. Particularité du recrutement : il s’agit d’un poste incomplet de 90h pour une personne déjà en poste !

dimanche 15 juin 2014
par  antonin

Qui fait la recherche publique en France ?

Les grandes questions médiatiques du moment concernant l’enseignement supérieur et la recherche, qu’il s’agisse par exemple du campus Paris-Saclay, des partenariats public-privé à l’université, ou des MOOCs [Massive Open Online Courses, cours en ligne ouverts et massifs], laissent souvent de côté une problématique pourtant essentielle : quelle politique de recrutement à court ou moyen terme envisage-t-on pour la recherche académique française, et subséquemment, qui pour faire la recherche en France ?

vendredi 25 avril 2014
par  antonin

Des "jeunes chercheurs" toujours plus précaires ?

L’application de la Loi relative aux libertés et responsabilités des universités (plus communément appelée « LRU » ou « Loi Pécresse ») a eu pour conséquence de « révéler le prix réel de l’enseignement supérieur » et a fragilisé bon nombre d’universités, en particulier sur le plan budgétaire. Le Conseil Scientifique du CNRS, qui a établi un diagnostic approfondi de l’évolution de l’emploi scientifique en France, tire la sonnette d’alarme ; les enseignants « jetables »de Sciences Po Paris ont lancé une pétition en ligne ; les doctorants de Bordeaux IV ont débuté une grève des enseignements et le collectif des « précaires » de Toulouse a signé une lettre ouverte.

mercredi 27 février 2013
par  antonin

Comment Pôle emploi guette ces surdiplômés

Effet pervers de la loi Sauvadet, scientifiques, chercheurs et docteurs sont peu à peu poussés hors des laboratoires publics faute de postes pérennes.

mardi 26 février 2013
par  antonin

A l’Université de Nantes, les postes sont gelés... rien à voir avec l’hiver

L’Université de Nantes va geler 76 postes, 50 d’enseignants-chercheurs et 26 d’administratifs, pour l’année 2013. La raison : un budget en déficit qui se répercute sur une baisse de la masse salariale pour compenser. Cette université n’est pas isolée loin de là dans ces mesures difficiles et d’autres sont contraintes aux mêmes choix salutaires pour éviter la mise sous tutelle par leur recteur.

samedi 22 décembre 2012
par  antonin

Rapport des Assises de l’ESR : revalorisation des carrières et résorption de la précarité

Françoise Barré-Sinoussi a remis son rapport le 17 décembre en présence de Vincent Berger, rapporteur général, de l’ensemble des membres du comité des Assises de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche, et de Geneviève Fioraso, ministre de l’Enseignement supérieur et de la recherche.

vendredi 7 décembre 2012
par  antonin

Contre la Précarité : En urgence 140 personnels du CEFE- UMR 5175 adressent une lettre ouverte à la ministre

Face à l’urgence de la situation concernant le devenir des collègues précaires dont les contrats se terminent le 31 décembre prochain (et les mois suivants), en 48H, 140 personnels du Centre d’Écologie Évolutive et Fonctionnelle (CEFE) de Montpellier, 57 chercheurs, enseignants-chercheurs et post-doctorants, 52 IT (dont 70 titulaires, 37 CDD et 2 CDI), 27 doctorants et 4 stagiaires, unis et solidaires, ont adressé une lettre ouverte à la Ministre

mercredi 5 décembre 2012
par  antonin

Recherche : quand la précarité touche les Bac+8

Ils ont travaillé dur pendant des années pour acquérir une qualification de très haut niveau à l’université. Pourtant, leur avenir est loin d’être assuré. De vacations en CDD, les jeunes chercheurs peinent à trouver leur place dans l’enseignement supérieur. Rencontre avec ces intellectuels picards, passionnés mais précaires.

mardi 27 novembre 2012
par  antonin

Sciences « L’emploi dans nos labos reste l’urgence »

[Interview] A trois jours de l’ouverture des Assises nationales de l’enseignement supérieur, Alain Trautmann, membre du conseil scientifique du CNRS, fait le point sur les attentes des chercheurs.

Agenda

<<

2015

 

<<

Août

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
272829303112
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31123456
Aucun évènement à venir les 2 prochains mois

Brèves

New Analysis of Employment Outcomes for Ph.D.s in Canada

Thursday 5 February

An analysis of where Canada’s Ph.D.-holders are employed finds that just 18.6 percent are employed as full-time university professors. The analysis from the Conference Board of Canada finds that nearly 40 percent of Ph.D.s are employed in higher education in some capacity, but many are in temporary or transitional positions. The other three-fifths are employed in diverse careers in industry, government and non-governmental organizations: “Indeed, employment in diverse, non-academic careers is the norm, not the exception, for Ph.D.s in Canada.” - Inside Higher Edu, January 8, 2015

[Sweden] New legislation to help foreign postgraduates stay on

Sunday 27 April 2014

On 1 July this year, new legislation will come into force in Sweden that includes measures which will make it considerably easier for foreign doctoral candidates and students to stay and work in the country after graduating.

An agreement between the outgoing Alliance government and the Swedish Green party will secure a majority vote for the proposal in the parliament. (...) – University World News, by Jan Petter Myklebust, 21 March 2014 Issue No:312

On the Web : Full news here

US : Dwindling tenure posts

vendredi 18 avril 2014

Tenure is dying out at US universities.

The proportion of non-tenure-track and non-tenured faculty posts continues to rise across all US institutions, finds a report by the American Association of University Professors (AAUP) in Washington DC. Losing Focus : The Annual Report on the Economic Status of the Profession, 201314 surveyed 1,159 public and private US institutions and found that the overall proportion of assistant professors in non-tenure-track posts was 23.4 for 201314, compared with 20.8 in 201011. Dwindling tenured and tenure-track posts threaten the ability of scientists to conduct research without interference from funders or administrators, says John Curtis, the report’s lead author and director of research and public policy for the AAUP. - Nature, 508, 277, 09 April 2014

Sur le Web : Read on nature.com

Les coupes budgétaires pèsent sur la recherche académique américaine

jeudi 12 décembre 2013

Aux USA, les répercussions des coupes budgétaires fédérales pour la recherche académique sont bien visibles selon une études récentes :

  • moins de place pour les étudiants dans les labos (stages, doctorat, ...) : - 31% ;
  • moins de CDD à temps partiel : -30% ;
  • moins de postdoctorants : - 24% ;
  • moins de postes fixes dans 22% des cas.

Une recherche académique en récession aux USA...

Étudiants étrangers : la sénatrice Dominique Gillot dépose une proposition de loi visant à améliorer leurs conditions d’accueil et de séjour

vendredi 15 février 2013

« Il n’est (?) ni dans l’intérêt des pays d’origine, ni dans le nôtre, de renvoyer chez eux les étrangers dès la fin de leurs études. Au contraire, c’est après au moins une première expérience professionnelle que ces diplômés pourront, à leur retour chez eux ou à l’international, mettre à profit les compétences acquises en France et en faire la promotion. » Voilà ce qu’écrit Dominique Gillot, sénatrice (PS) du Val d’Oise, dans l’exposé des motifs de la proposition de loi relative à l’attractivité universitaire de la France qu’elle dépose mardi 12 février 2013.

« Droit illimité au séjour » pour les diplômés d’un doctorat français. Dans son article 4, la proposition de loi « crée un droit illimité au séjour en France pour tout diplômé d’un doctorat obtenu en France, à qui la carte ’compétences et talents’ est délivrée sur sa demande ». Il est précisé que « cette disposition a vocation à favoriser les échanges entre les pays d’origine et la France, permettant de développer une coopération économique continue, enrichissante, sans pillage des cerveaux des pays émergents ».

Soutenir par un don