Chine

Les chiffres clefs de la recherche fondamentale chinoise

Le 23 mai 2011 a eu lieu à Pékin la troisième réunion nationale sur la recherche fondamentale en Chine. Les deux réunions précédentes s’étaient déroulées en 1989 et en l’an 2000.

Selon les participants de la réunion, l’investissement chinois total consacré à la recherche fondamentale représentait en 2009 27 milliards de yuans (2,94 milliards d’euros), soit 5,8 fois plus qu’en l’an 2000. Les établissements d’enseignement supérieur et les institutions de recherche en sont les principaux acteurs (les premiers ayant reçus davantage de subventions que les seconds). En 2009, le budget total de la recherche fondamentale dans les universités était de l’ordre de 14,45 milliards de yuans (1,52 milliard d’euros), soit 53,8% du budget total de la recherche fondamentale du pays, dépassant pour la première fois les 50%. En 2009, le nombre de chercheurs en sciences fondamentales dans les universités s’élevait à 113.000, soit 68,47% de l’ensemble des chercheurs en science fondamentale du pays.

La Chine possède actuellement 6 laboratoires nationaux pilotes et 382 laboratoires clés d’État, dont 261 ont été créés par les universités et les institutions de recherche chinoises. Mais les entreprises s’imposent également comme des acteurs majeurs de l’innovation chinoise. 96 laboratoires clés d’État ont été créés avec le soutien de grandes entreprises. La promotion de la combinaison "recherche - enseignement" s’inscrit dans les priorités de la réforme en matière de recherche fondamentale en Chine. La Fondation nationale des sciences naturelles de Chine (NSFC) en sera un des principaux acteurs de sa mise en œuvre.

Source : http://www.bulletins-electroniques.... (Ambassade de France en Chine)


Articles publiés dans cette rubrique

mercredi 19 septembre 2012
par  antonin

Publish or perish in China

The pressure to rack up publications in high-impact journals could encourage misconduct, some say.

dimanche 26 juin 2011
par  antonin

Recherche académique : les pratiques douteuses des universités chinoises

Commentaire sur un article écrit le 11 mai 2011 par le journaliste du China Youth Daily, Yan Huiwan :

samedi 14 mai 2011
par  antonin

CHINA : Ex-premier criticises higher education reform

Critical remarks about China’s university system and ambitious plans for higher education reform, made by a former Chinese premier, have raised questions about the current leadership’s policy of pursuing world-class status for universities and ignited calls for academic freedom and institutional autonomy.

Navigation

Agenda

<<

2014

 

<<

Avril

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
31123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
2829301234

Brèves

Les coupes budgétaires pèsent sur la recherche académique américaine

jeudi 12 décembre 2013

Aux USA, les répercussions des coupes budgétaires fédérales pour la recherche académique sont bien visibles selon une études récentes :

  • moins de place pour les étudiants dans les labos (stages, doctorat, ...) : - 31% ;
  • moins de CDD à temps partiel : -30% ;
  • moins de postdoctorants : - 24% ;
  • moins de postes fixes dans 22% des cas.

Une recherche académique en récession aux USA...

Étudiants étrangers : la sénatrice Dominique Gillot dépose une proposition de loi visant à améliorer leurs conditions d’accueil et de séjour

vendredi 15 février 2013

« Il n’est (?) ni dans l’intérêt des pays d’origine, ni dans le nôtre, de renvoyer chez eux les étrangers dès la fin de leurs études. Au contraire, c’est après au moins une première expérience professionnelle que ces diplômés pourront, à leur retour chez eux ou à l’international, mettre à profit les compétences acquises en France et en faire la promotion. » Voilà ce qu’écrit Dominique Gillot, sénatrice (PS) du Val d’Oise, dans l’exposé des motifs de la proposition de loi relative à l’attractivité universitaire de la France qu’elle dépose mardi 12 février 2013.

« Droit illimité au séjour » pour les diplômés d’un doctorat français. Dans son article 4, la proposition de loi « crée un droit illimité au séjour en France pour tout diplômé d’un doctorat obtenu en France, à qui la carte ’compétences et talents’ est délivrée sur sa demande ». Il est précisé que « cette disposition a vocation à favoriser les échanges entre les pays d’origine et la France, permettant de développer une coopération économique continue, enrichissante, sans pillage des cerveaux des pays émergents ».

Titularisations loi Sauvadet : du nouveau ?

vendredi 23 novembre 2012
  • Reçu ce jour sur la liste SLR-débats -
    Selon l’AEF (dépêche n° 174978 du 22/11, extraits) :
  • « Le MESR « a obtenu les moyens de créer une voie supplémentaire et réservée d’accès à la fonction publique. En 2013, plus de 2 000 personnes pourront en bénéficier », se réjouit Geneviève Fioraso, ministre de l’ESR, dans un communiqué mercredi 21 novembre 2012, après avoir reçu « les organisations syndicales représentatives dans l’enseignement supérieur et la recherche pour leur annoncer le plan d’action ministériel pour la résorption de l’emploi précaire ». Cette réunion faisait suite au comité technique ministériel du 6 novembre dernier, qui n’avait pas pu se tenir faute de quorum : la CGT, la FSU et FO avaient en effet refusé de siéger pour protester contre les modalités de titularisation des contractuels retenues par le MESR
  • La ministre rappelle que le recensement effectué fait état de 8 400 précaires à ce jour dans les universités et de 1 400 dans les organismes de recherche. Elle se donne « pour objectif de conduire le plan de titularisation en quatre ans ». « En complément, les nouvelles orientations de l’ANR (Agence nationale pour la recherche) vont contribuer à diminuer le flux de nouveaux CDD. En particulier, aucun projet scientifique ne pourra être financé s’il repose à plus de 30 % sur le travail d’agents non titulaires ». »
Sur le Web : Lire la suite sur SLR

Ouverture et répartition des 1000 emplois créés dans l’ESR

lundi 19 novembre 2012

Une cinquantaine d’universités se voit dotée de d’effectifs supplémentaires d’enseignants-encadrants pour 2013. Dans une lettre aux membres du CNESER, Simone Bonnafous, Directrice générale pour l’enseignement supérieur et l’insertion professionnelle (DGESIP), délivre leur répartition.

Les effectifs étudiants et des personnels universitaires en cette rentrée 2012

mercredi 19 septembre 2012

Année universitaire 2012-2013 :

Étudiants
63% des étudiants se forment à l’Université soit 1 511 100 étudiants :
Niveau licence 898 500 (59 %)
Niveau Master 547 000 (39%)
Doctorat 65 600 (4%)

Effectif des personnels de l’enseignement supérieur à la rentrée 2012-2013
3 180 nouveaux personnels titulaires ont été recrutés et prennent leurs fonctions à la rentrée 2012 :
1 650 enseignants-chercheurs et 1 530 personnels BIATOSS.

Enseignants-chercheurs : 56 416
Autres enseignants titulaires : 13 076
Personnels d’enseignement contractuels :14 887
Doctorats contractuels : 13 334
Total personnels d’enseignement et de recherche : 97 613

Personnels administratifs : 16 360
Personnels des bibliothèques : 4 620
Personnels ingénieurs techniques et ouvriers : 37 300
Personnels médico-sociaux : 550
Total personnels BIATOSS : 58 830

Effectifs totaux des personnels de l’enseignement supérieur à la rentrée 2012 : 156 443

Soutenir par un don