Collectif PAPERA


Articles de cet auteur

mardi 9 mars 2010
par  Collectif PAPERA

1 an après... Où en est la précarité dans l’enseignement supérieur et la recherche ?

Il y a un an, le 24 février 2009, une délégation du collectif PAPERA était reçue au ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche (MESR) au sujet de la précarité dans l’ESR. Ce rendez-vous avait été obtenu par nos « parasitages » répétés de la ministre, Valérie Pécresse. Comme nous l’avons souligné avant et à maintes reprises, il ne s’agissait pas de négocier quoi que ce soit mais de pousser le ministère à prendre position sur certains points relatifs à la précarité dans l’ESR. Un an après, l’intersyndicale semble découvrir le sujet de la précarité et s’en saisie. Suite à la conférence de presse du 8 février dernier, une délégation de l’intersyndicale a été reçue le 16 au ministère. La critique de cette rencontre que nous faisons ici nous laisse amers et consternés au point de nous demander qui méprise les précaires plus que l’autre.

mardi 16 février 2010
par  Collectif PAPERA

Nous ne soutenons pas la délégation contre la "précarité" dans l’ESRP

L’intersyndicale, SLR et SLU organisent un rassemblement mardi 16 février à 13h30 à 15h au Ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche pour la remise du rapport sur la précarité à V. Pécresse.
Le Collectif PAPERA ne viendra pas et n’appelle pas à soutenir la délégation.
Nous estimons qu’une seule revendication, une ""titularisation massive des précaires", est vouée à l’échec, suicidaire et démobilisatrice.

mardi 5 janvier 2010
par  Collectif PAPERA

Les voeux du Collectif PAPERA pour l’année 2010

Le collectif PAPERA souhaite une bonne année 2010 aux précaires de l’ESR et d’ailleurs ainsi qu’aux collègues titulaires. La lutte pour l’abolition de la précarité a été rude en 2009 et nous espérons que 2010 sera fructueuse. Une pensée pour tous les précaires qui ont eu une période de fête modeste, frustrante ou studieuse.
Une occasion pour faire un petit bilan de l’année écoulée.

mercredi 22 avril 2009
par  Collectif PAPERA

Le ministère ne connait pas et n’entend pas la précarité de son personnel non titulaire !

L’entretien que nous avons eu au ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche (ESR) avec Pierre-Louis Fagniez, conseiller auprès de Valérie Pécresse, le 24 février dernier, nous a montré à le fossé sidérant entre la réalité telle que nous la vivons et l’idée que s’en font les grands pontes du ministère.

jeudi 12 mars 2009
par  Collectif PAPERA

COMMUNIQUÉ du COLLECTIF JEUNES CHERCHEURS de LYON et du COLLECTIF PAPERA (Pour l’Abolition de la Précarité dans l’Enseignement supérieur, la Recherche et Ailleurs)

Nous dénonçons la rencontre en catimini de la Confédération des Jeunes Chercheurs (CJC) et de quelques syndicats et organisations minoritaires avec le ministère sur le Contrat Doctoral Unique (CDU).

jeudi 26 février 2009
par  Collectif PAPERA

Des précaires de l’ESR au ministère !

Une délégation de trois membres du collectif PAPERA a été reçue le mardi 24 février au Ministère de l’Enseignement supérieur et la Recherche (ESR) par Pierre-Louis Fagniez, conseiller auprès de la ministre. L’entretien, qui a duré deux heures, avait pour objectif de forcer le ministère à prendre position sur la précarité dans l’ESR.

vendredi 13 février 2009
par  Collectif PAPERA

Vos questions recueillies par la consultation du collectif PAPERA

Le collectif PAPERA avec ses actions d’interpellation de Valérie Pécresse (cf. …) a finit par obtenir d’être reçu par Pierre-Louis FAGNIEZ, conseiller auprès de la ministre. Nous évoquerons avec lui essentiellement la question de la précarité dans l’ESR afin d’obtenir pour une fois des réponses précises et des prises de positions ur ce point crucial pour l’avenir à la fois des précaires concernés mais aussi de tout l’ESR.

dimanche 25 janvier 2009
par  Collectif PAPERA

La coordination nationale des universités a réuni le 22 janvier 2009 des délégués provenant de quarante six universités.

Aujourd’hui 22 janvier s’est tenue une assemblée historique d’un grand nombre de représentants (environ 300) d’universités, de départements, de sociétés savantes, de groupes liés à l’enseignement supérieur et la recherche.
L’opposition aux contre-réformes de l’ESR fait l’unanimité de l’ensemble des personnels toutes tendances politiques et syndicales confondues. Un représentant du collectif PAPERA a participé aux débats. Nous sommes intervenus sur la précarité comme élément transversal à l’ensemble de l’ESR, des étudiants aux professeurs d’universités, des BIATOSS/ITAs aux doctorants, ATER et vacataires, des organismes de recherches à l’université.

mercredi 21 janvier 2009
par  Collectif PAPERA

Participez par vos questions à la rencontre de PAPERA avec le Conseiller auprès de Valérie Pécresse

Depuis trois mois, le collectif PAPERA a adressé deux lettres ouvertes à Valérie Pécresse, a "volé" un entretien à la ministre et s’est fait remarquer des politiques aux Assises Européennes de l’Innovation. Par ces actions, notamment, le collectif a obtenu d’être reçu par Pierre-Louis FAGNIEZ, conseiller auprès de la ministre Valérie Pécresse. Nous évoqueront avec lui essentiellement la précarité dans l’ESR afin d’obtenir pour une fois des réponses précises sur ce point crucial pour l’avenir à la fois des précaires concernés mais aussi de tout l’ESR. Nous vous proposons de participer à ce rendez-vous en nous faisant part de vos remarques, suggestions et questions que nous transmettrons et discuteront au MESR.


Envoyer un message

Agenda

<<

2014

 

<<

Avril

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
31123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
2829301234

Brèves

US : Dwindling tenure posts

vendredi 18 avril

Tenure is dying out at US universities.

The proportion of non-tenure-track and non-tenured faculty posts continues to rise across all US institutions, finds a report by the American Association of University Professors (AAUP) in Washington DC. Losing Focus : The Annual Report on the Economic Status of the Profession, 201314 surveyed 1,159 public and private US institutions and found that the overall proportion of assistant professors in non-tenure-track posts was 23.4 for 201314, compared with 20.8 in 201011. Dwindling tenured and tenure-track posts threaten the ability of scientists to conduct research without interference from funders or administrators, says John Curtis, the report’s lead author and director of research and public policy for the AAUP. - Nature, 508, 277, 09 April 2014

Sur le Web : Read on nature.com

Les coupes budgétaires pèsent sur la recherche académique américaine

jeudi 12 décembre 2013

Aux USA, les répercussions des coupes budgétaires fédérales pour la recherche académique sont bien visibles selon une études récentes :

  • moins de place pour les étudiants dans les labos (stages, doctorat, ...) : - 31% ;
  • moins de CDD à temps partiel : -30% ;
  • moins de postdoctorants : - 24% ;
  • moins de postes fixes dans 22% des cas.

Une recherche académique en récession aux USA...

Je gagne 1700 euro et j’avance 650 euro par mois pour les kilomètres

vendredi 22 novembre 2013

Bonjour,
Je travaille pour l’Éducation Nationale dans une structure très particulière, je me déplace sur 2 départements : je gagne 1700 euro par mois et je dois avancer TOUS LES frais ; je suis remboursé avec un décalage de 3 mois et sur une base SNCF ET évidemment j’utilise ma PROPRE voiture. Je suis évidemment contractuel depuis 2004 mais j’ai changé 3 fois d’académie, j’ai des "trous" dans mon état de service et donc je n’ai jamais pu être titularisé (ni en 2000 ni cette année).
[par Anonyme]

Étudiants étrangers : la sénatrice Dominique Gillot dépose une proposition de loi visant à améliorer leurs conditions d’accueil et de séjour

vendredi 15 février 2013

« Il n’est (?) ni dans l’intérêt des pays d’origine, ni dans le nôtre, de renvoyer chez eux les étrangers dès la fin de leurs études. Au contraire, c’est après au moins une première expérience professionnelle que ces diplômés pourront, à leur retour chez eux ou à l’international, mettre à profit les compétences acquises en France et en faire la promotion. » Voilà ce qu’écrit Dominique Gillot, sénatrice (PS) du Val d’Oise, dans l’exposé des motifs de la proposition de loi relative à l’attractivité universitaire de la France qu’elle dépose mardi 12 février 2013.

« Droit illimité au séjour » pour les diplômés d’un doctorat français. Dans son article 4, la proposition de loi « crée un droit illimité au séjour en France pour tout diplômé d’un doctorat obtenu en France, à qui la carte ’compétences et talents’ est délivrée sur sa demande ». Il est précisé que « cette disposition a vocation à favoriser les échanges entre les pays d’origine et la France, permettant de développer une coopération économique continue, enrichissante, sans pillage des cerveaux des pays émergents ».

Titularisations loi Sauvadet : du nouveau ?

vendredi 23 novembre 2012
  • Reçu ce jour sur la liste SLR-débats -
    Selon l’AEF (dépêche n° 174978 du 22/11, extraits) :
  • « Le MESR « a obtenu les moyens de créer une voie supplémentaire et réservée d’accès à la fonction publique. En 2013, plus de 2 000 personnes pourront en bénéficier », se réjouit Geneviève Fioraso, ministre de l’ESR, dans un communiqué mercredi 21 novembre 2012, après avoir reçu « les organisations syndicales représentatives dans l’enseignement supérieur et la recherche pour leur annoncer le plan d’action ministériel pour la résorption de l’emploi précaire ». Cette réunion faisait suite au comité technique ministériel du 6 novembre dernier, qui n’avait pas pu se tenir faute de quorum : la CGT, la FSU et FO avaient en effet refusé de siéger pour protester contre les modalités de titularisation des contractuels retenues par le MESR
  • La ministre rappelle que le recensement effectué fait état de 8 400 précaires à ce jour dans les universités et de 1 400 dans les organismes de recherche. Elle se donne « pour objectif de conduire le plan de titularisation en quatre ans ». « En complément, les nouvelles orientations de l’ANR (Agence nationale pour la recherche) vont contribuer à diminuer le flux de nouveaux CDD. En particulier, aucun projet scientifique ne pourra être financé s’il repose à plus de 30 % sur le travail d’agents non titulaires ». »
Sur le Web : Lire la suite sur SLR
Soutenir par un don