Collectif PAPERA


Articles de cet auteur

samedi 31 janvier 2015
par  Collectif PAPERA

[Pétition] Vacataires précaires en colère de l’université Lyon 2

Nous avons créé une pétition pour soutenir notre cause devant la Direction des ressources humaines de l’Université Lyon 2.

mardi 9 mars 2010
par  Collectif PAPERA

1 an après... Où en est la précarité dans l’enseignement supérieur et la recherche ?

Il y a un an, le 24 février 2009, une délégation du collectif PAPERA était reçue au ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche (MESR) au sujet de la précarité dans l’ESR. Ce rendez-vous avait été obtenu par nos « parasitages » répétés de la ministre, Valérie Pécresse. Comme nous l’avons souligné avant et à maintes reprises, il ne s’agissait pas de négocier quoi que ce soit mais de pousser le ministère à prendre position sur certains points relatifs à la précarité dans l’ESR. Un an après, l’intersyndicale semble découvrir le sujet de la précarité et s’en saisie. Suite à la conférence de presse du 8 février dernier, une délégation de l’intersyndicale a été reçue le 16 au ministère. La critique de cette rencontre que nous faisons ici nous laisse amers et consternés au point de nous demander qui méprise les précaires plus que l’autre.

mardi 16 février 2010
par  Collectif PAPERA

Nous ne soutenons pas la délégation contre la "précarité" dans l’ESRP

L’intersyndicale, SLR et SLU organisent un rassemblement mardi 16 février à 13h30 à 15h au Ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche pour la remise du rapport sur la précarité à V. Pécresse.
Le Collectif PAPERA ne viendra pas et n’appelle pas à soutenir la délégation.
Nous estimons qu’une seule revendication, une ""titularisation massive des précaires", est vouée à l’échec, suicidaire et démobilisatrice.

mardi 5 janvier 2010
par  Collectif PAPERA

Les voeux du Collectif PAPERA pour l’année 2010

Le collectif PAPERA souhaite une bonne année 2010 aux précaires de l’ESR et d’ailleurs ainsi qu’aux collègues titulaires. La lutte pour l’abolition de la précarité a été rude en 2009 et nous espérons que 2010 sera fructueuse. Une pensée pour tous les précaires qui ont eu une période de fête modeste, frustrante ou studieuse.
Une occasion pour faire un petit bilan de l’année écoulée.

mercredi 22 avril 2009
par  Collectif PAPERA

Le ministère ne connait pas et n’entend pas la précarité de son personnel non titulaire !

L’entretien que nous avons eu au ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche (ESR) avec Pierre-Louis Fagniez, conseiller auprès de Valérie Pécresse, le 24 février dernier, nous a montré à le fossé sidérant entre la réalité telle que nous la vivons et l’idée que s’en font les grands pontes du ministère.

jeudi 12 mars 2009
par  Collectif PAPERA

COMMUNIQUÉ du COLLECTIF JEUNES CHERCHEURS de LYON et du COLLECTIF PAPERA (Pour l’Abolition de la Précarité dans l’Enseignement supérieur, la Recherche et Ailleurs)

Nous dénonçons la rencontre en catimini de la Confédération des Jeunes Chercheurs (CJC) et de quelques syndicats et organisations minoritaires avec le ministère sur le Contrat Doctoral Unique (CDU).

jeudi 26 février 2009
par  Collectif PAPERA

Des précaires de l’ESR au ministère !

Une délégation de trois membres du collectif PAPERA a été reçue le mardi 24 février au Ministère de l’Enseignement supérieur et la Recherche (ESR) par Pierre-Louis Fagniez, conseiller auprès de la ministre. L’entretien, qui a duré deux heures, avait pour objectif de forcer le ministère à prendre position sur la précarité dans l’ESR.

vendredi 13 février 2009
par  Collectif PAPERA

Vos questions recueillies par la consultation du collectif PAPERA

Le collectif PAPERA avec ses actions d’interpellation de Valérie Pécresse (cf. …) a finit par obtenir d’être reçu par Pierre-Louis FAGNIEZ, conseiller auprès de la ministre. Nous évoquerons avec lui essentiellement la question de la précarité dans l’ESR afin d’obtenir pour une fois des réponses précises et des prises de positions ur ce point crucial pour l’avenir à la fois des précaires concernés mais aussi de tout l’ESR.

dimanche 25 janvier 2009
par  Collectif PAPERA

La coordination nationale des universités a réuni le 22 janvier 2009 des délégués provenant de quarante six universités.

Aujourd’hui 22 janvier s’est tenue une assemblée historique d’un grand nombre de représentants (environ 300) d’universités, de départements, de sociétés savantes, de groupes liés à l’enseignement supérieur et la recherche.
L’opposition aux contre-réformes de l’ESR fait l’unanimité de l’ensemble des personnels toutes tendances politiques et syndicales confondues. Un représentant du collectif PAPERA a participé aux débats. Nous sommes intervenus sur la précarité comme élément transversal à l’ensemble de l’ESR, des étudiants aux professeurs d’universités, des BIATOSS/ITAs aux doctorants, ATER et vacataires, des organismes de recherches à l’université.


Envoyer un message

Agenda

<<

2015

 

<<

Août

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
272829303112
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31123456
Aucun évènement à venir les 2 prochains mois

Brèves

Universités : Victoire à Paris 8, grève à Paris-Est

mardi 7 avril

[Politis, Par Ingrid Merckx - 3 avril 2015]

11 semaines. Il aura fallu tenir 11 semaines de grève pour que les bas salaires de l’Université de Paris 8 obtiennent gain de cause.

Le 3 avril, le Collectif des bas salaires a décidé de suspendre le mouvement.

« Si le conflit a duré au-delà de la seconde proposition de la présidence, à savoir le rehaussement à hauteur de 70 euros bruts pour l’ensemble des catégories C titulaires, c’est parce que cette proposition a été jugée insuffisante et n’incluait pas les contractuels « sur fonctions non pérennes ». Elle a été rejetée massivement par l’ensemble des personnels présents à l’assemblée générale qui s’est tenue le 5 février. (...)

A l’issue du conflit qui a opposé le collectif des bas salaires à la direction, les négociations ont permis d’acter une augmentation de 70 euros bruts minimum pour l’ensemble des personnels titulaires et contractuels sur fonctions pérennes. »

Nouvelles de la mobilisation des vacataires de Lyon 2

vendredi 6 mars

[Le Progrès, 04 mars 2015, M.F.] (...) Selon Jean-François Goux, vice-président aux finances, il ne reste plus que 11 contrats non signés et ils le seront au plus tard ce vendredi. Sur ce volet, la situation des enseignants vacataires s’améliore mais ceux-ci réclament aussi de meilleures conditions de travail, notamment des TD moins chargés, ainsi que l’exonération de leurs frais d’inscription en tant qu’étudiants. Ils maintiennent la pression en refusant de transmettre les notes des étudiants à l’administration. Selon un vacataire, une cinquantaine de vacataires suit cette consigne. Jean-François Goux ramène ce chiffre à une dizaine, tout en admettant qu’il ne parvient pas à obtenir des données précises auprès des composantes les plus mobilisées. En ce qui concerne l’exonération, impossible de prendre une décision seulement à Lyon 2, répond-il en substance. Cela s’inscrit dans une politique de site, et doit être commun au sein de l’université de Lyon. D’après une enseignante vacataire, les jurys sont aussi suspendus dans quatre composantes : sociologie, anthropologie, sciences politiques, économie. Il s’agit d’un soutien politique à nos revendications » affirme-t-elle. Après le rassemblement du matin, une assemblée générale est prévue au sein de la grande université lettres et sciences humaines.

Retenues de notes à Paris Sud

samedi 14 février

Les enseignants de biologie de l’Université Paris Sud ont décider en signe de protestation de procéder à une retenue des notes des examens. Depuis la semaine dernière, il y a eu deux assemblées générales qui ont réunies 250 puis 350 personnes (pas seulement en biologie mais majoritairement). Les étudiants et les personnels (2/3 vs 1/3) mobilisés ont ensuite interpeller directement le président sur la mise en place d’un budget d’austérité sur Paris Sud. En effet, même à Paris Sud qui a un budget moins serré que d’autres universités, la situation s’aggrave d’année en année. La mesure "phare" de l’année étant la suppression de tous les ATER (Attachés Temporaire d’Enseignement et de Recherche).

La mobilisation continue et l’AG du 12 février a proposé un évènement parisien pour la première semaine du mars auquel d’autres universités pourraient se joindre...

Lyon 2 : les enseignants vacataires poursuivent la grève

jeudi 12 février

Lors de l’Assemblée générale de ce mercredi, les vacataires de Lyon 2 ont décidé de reconduire leur grève jusqu’au vendredi 13 février inclus. Il faut dire que les grévistes avaient fait part de leurs revendications (pas de contrat, ni de rémunération pour certains vacataires depuis la rentrée de septembre) à la présidence de l’Université et que la réponse avait été jugée « insatisfaisante ». « La présidence esquive ses responsabilités en rejetant la faute à des niveaux administratifs inférieurs ou supérieurs sans assumer ses choix politiques budgétaires », dénonce le collectif des vacataires de Lyon 2. Au-delà de ce constat général, une réponse détaillée sera apportée collectivement à la direction des ressources humaines ce jeudi à 10h.
[Lyon Mag, 04/02/2015]

Sur le Web : Lire sur Lyon Mag

New Analysis of Employment Outcomes for Ph.D.s in Canada

Thursday 5 February

An analysis of where Canada’s Ph.D.-holders are employed finds that just 18.6 percent are employed as full-time university professors. The analysis from the Conference Board of Canada finds that nearly 40 percent of Ph.D.s are employed in higher education in some capacity, but many are in temporary or transitional positions. The other three-fifths are employed in diverse careers in industry, government and non-governmental organizations: “Indeed, employment in diverse, non-academic careers is the norm, not the exception, for Ph.D.s in Canada.” - Inside Higher Edu, January 8, 2015

Soutenir par un don