Collectif PAPERA


Articles de cet auteur

mercredi 21 janvier 2009
par  Collectif PAPERA

Participez par vos questions à la rencontre de PAPERA avec le Conseiller auprès de Valérie Pécresse

Depuis trois mois, le collectif PAPERA a adressé deux lettres ouvertes à Valérie Pécresse, a "volé" un entretien à la ministre et s’est fait remarquer des politiques aux Assises Européennes de l’Innovation. Par ces actions, notamment, le collectif a obtenu d’être reçu par Pierre-Louis FAGNIEZ, conseiller auprès de la ministre Valérie Pécresse. Nous évoqueront avec lui essentiellement la précarité dans l’ESR afin d’obtenir pour une fois des réponses précises sur ce point crucial pour l’avenir à la fois des précaires concernés mais aussi de tout l’ESR. Nous vous proposons de participer à ce rendez-vous en nous faisant part de vos remarques, suggestions et questions que nous transmettrons et discuteront au MESR.

vendredi 31 octobre 2008
par  Collectif PAPERA

Ne détruisez pas l’Université publique - il est nécessaire de la réformer et de la fortifier

Ceci est une déclaration de désapprobation hurlante considérant la récente disposition législative et du gouvernement sur l’université, et l’appel à fortifier et reformer l’université publique.

vendredi 24 octobre 2008
par  Collectif PAPERA

Le saviez-vous ? votre service public est en danger, le nôtre aussi...

Les services publics sont en danger. C’est de notre quotidien et notre avenir à tous dont il est question...

mardi 14 octobre 2008
par  Collectif PAPERA

"Des parachutes dorés pour les précaires"

Appel à manifester contre la précarité par un regroupement de précaires et de titulaires ainsi que le collectif PAPERA

Précaires et statutaires unis contre la précarité dans l’Enseignement supérieur et la Recherche

mercredi 8 octobre 2008
par  Collectif PAPERA

La France soutient les jeunes chercheurs : le contrat doctoral

A l’occasion de la conférence du Conseil européen de la recherche (E.R.C.), au cours de laquelle un bilan de la première année d’activité du Conseil a été dressé, Valérie Pécresse, ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, a rappelé sa volonté de renforcer la reconnaissance du doctorat, et d’en faire le diplôme phare de notre système de formation. Elle a ainsi annoncé la création d’un nouveau « contrat doctoral », un contrat unique, pour les universités et les organismes de recherche, plus simple, offrant toutes les garanties sociales d’un contrat de travail et pouvant s’adapter au cas par cas. Ce contrat sera conclu pour une durée de 3 ans.

mardi 7 octobre 2008
par  Collectif PAPERA

Précaires et statutaires unis contre la précarité dans l’enseignement supérieur et la recherche

Diplômés, déclassés, prolétarisés, invisibles et souvent exploités, certains parmi nous sont en grande précarité, et tous les autres savent qu’elle n’est pas bien loin.
Nous devons obéir aux petits chefs et autres pontes locaux qui tiennent laboratoires, universités, départements, ministères et même associations. Nous avons donc décidé de relever la tête pour créer un dialogue, élaborer un réseau, construire les solutions concrètes à nos problèmes de précarité au quotidien dans les laboratoires et les universités mais aussi face à l’état qui nous emploie en dehors du droit commun, nous déqualifie, nous requalifie et nous disqualifie. Nous sommes décidés à faire face aux sous-traitants du savoir qui nous exploitent dans les laboratoires, les universités, l’industrie ou les services.

 octobre 2008
par  Collectif PAPERA

PAPERA, keskeceksa ?

La présentation du collectif : tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur le collectif PAPERA... condensé en moins de 1500 caractères — le meilleur du meilleur !

mardi 30 septembre 2008
par  Collectif PAPERA

L’insertion des docteurs reste difficile

Les premiers résultats de l’enquête Génération 2004 du Céreq, qui photographie en 2007 la situation professionnelle des jeunes sortis de l’enseignement supérieur en 2004, montrent que les difficultés d’insertion perdurent pour les docteurs.


Envoyer un message

Agenda

<<

2015

 

<<

Août

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
272829303112
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31123456
Aucun évènement à venir les 2 prochains mois

Brèves

Universités : Victoire à Paris 8, grève à Paris-Est

mardi 7 avril

[Politis, Par Ingrid Merckx - 3 avril 2015]

11 semaines. Il aura fallu tenir 11 semaines de grève pour que les bas salaires de l’Université de Paris 8 obtiennent gain de cause.

Le 3 avril, le Collectif des bas salaires a décidé de suspendre le mouvement.

« Si le conflit a duré au-delà de la seconde proposition de la présidence, à savoir le rehaussement à hauteur de 70 euros bruts pour l’ensemble des catégories C titulaires, c’est parce que cette proposition a été jugée insuffisante et n’incluait pas les contractuels « sur fonctions non pérennes ». Elle a été rejetée massivement par l’ensemble des personnels présents à l’assemblée générale qui s’est tenue le 5 février. (...)

A l’issue du conflit qui a opposé le collectif des bas salaires à la direction, les négociations ont permis d’acter une augmentation de 70 euros bruts minimum pour l’ensemble des personnels titulaires et contractuels sur fonctions pérennes. »

Nouvelles de la mobilisation des vacataires de Lyon 2

vendredi 6 mars

[Le Progrès, 04 mars 2015, M.F.] (...) Selon Jean-François Goux, vice-président aux finances, il ne reste plus que 11 contrats non signés et ils le seront au plus tard ce vendredi. Sur ce volet, la situation des enseignants vacataires s’améliore mais ceux-ci réclament aussi de meilleures conditions de travail, notamment des TD moins chargés, ainsi que l’exonération de leurs frais d’inscription en tant qu’étudiants. Ils maintiennent la pression en refusant de transmettre les notes des étudiants à l’administration. Selon un vacataire, une cinquantaine de vacataires suit cette consigne. Jean-François Goux ramène ce chiffre à une dizaine, tout en admettant qu’il ne parvient pas à obtenir des données précises auprès des composantes les plus mobilisées. En ce qui concerne l’exonération, impossible de prendre une décision seulement à Lyon 2, répond-il en substance. Cela s’inscrit dans une politique de site, et doit être commun au sein de l’université de Lyon. D’après une enseignante vacataire, les jurys sont aussi suspendus dans quatre composantes : sociologie, anthropologie, sciences politiques, économie. Il s’agit d’un soutien politique à nos revendications » affirme-t-elle. Après le rassemblement du matin, une assemblée générale est prévue au sein de la grande université lettres et sciences humaines.

Retenues de notes à Paris Sud

samedi 14 février

Les enseignants de biologie de l’Université Paris Sud ont décider en signe de protestation de procéder à une retenue des notes des examens. Depuis la semaine dernière, il y a eu deux assemblées générales qui ont réunies 250 puis 350 personnes (pas seulement en biologie mais majoritairement). Les étudiants et les personnels (2/3 vs 1/3) mobilisés ont ensuite interpeller directement le président sur la mise en place d’un budget d’austérité sur Paris Sud. En effet, même à Paris Sud qui a un budget moins serré que d’autres universités, la situation s’aggrave d’année en année. La mesure "phare" de l’année étant la suppression de tous les ATER (Attachés Temporaire d’Enseignement et de Recherche).

La mobilisation continue et l’AG du 12 février a proposé un évènement parisien pour la première semaine du mars auquel d’autres universités pourraient se joindre...

Lyon 2 : les enseignants vacataires poursuivent la grève

jeudi 12 février

Lors de l’Assemblée générale de ce mercredi, les vacataires de Lyon 2 ont décidé de reconduire leur grève jusqu’au vendredi 13 février inclus. Il faut dire que les grévistes avaient fait part de leurs revendications (pas de contrat, ni de rémunération pour certains vacataires depuis la rentrée de septembre) à la présidence de l’Université et que la réponse avait été jugée « insatisfaisante ». « La présidence esquive ses responsabilités en rejetant la faute à des niveaux administratifs inférieurs ou supérieurs sans assumer ses choix politiques budgétaires », dénonce le collectif des vacataires de Lyon 2. Au-delà de ce constat général, une réponse détaillée sera apportée collectivement à la direction des ressources humaines ce jeudi à 10h.
[Lyon Mag, 04/02/2015]

Sur le Web : Lire sur Lyon Mag

New Analysis of Employment Outcomes for Ph.D.s in Canada

Thursday 5 February

An analysis of where Canada’s Ph.D.-holders are employed finds that just 18.6 percent are employed as full-time university professors. The analysis from the Conference Board of Canada finds that nearly 40 percent of Ph.D.s are employed in higher education in some capacity, but many are in temporary or transitional positions. The other three-fifths are employed in diverse careers in industry, government and non-governmental organizations: “Indeed, employment in diverse, non-academic careers is the norm, not the exception, for Ph.D.s in Canada.” - Inside Higher Edu, January 8, 2015

Soutenir par un don