Articles de cet auteur

mercredi 5 décembre 2012
par  antonin

Compte-rendu de la coordination nationale des précaires de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche

Les représentants de la Coordination Nationale des Précaires de la Recherche (CNPR) sont intervenus mardi 4 Décembre dans le cadre de l’audition publique de l’Office Parlementaire d’Évaluation des Choix Scientifiques et Technologiques (OPECST), à l’invitation du député Jean-Yves le Déaut, Vice-Président dudit office. Ils ont porté les revendications communes à l’ensemble des collectifs locaux de précaires de l’enseignement supérieur et de la recherche (ESR)

mercredi 5 décembre 2012
par  antonin

Recherche : quand la précarité touche les Bac+8

Ils ont travaillé dur pendant des années pour acquérir une qualification de très haut niveau à l’université. Pourtant, leur avenir est loin d’être assuré. De vacations en CDD, les jeunes chercheurs peinent à trouver leur place dans l’enseignement supérieur. Rencontre avec ces intellectuels picards, passionnés mais précaires.

mardi 4 décembre 2012
par  antonin

Témoignage : "La précarité touche la moitié de mes collègues"

Arnaud Jacquel, 34 ans, est post-doctorant spécialisé en onco-hématologie, notamment des leucémies, au Centre méditerranéen de médecine moléculaire, à Nice. Il décroche régulièrement des financements, notamment de la Ligue nationale contre le cancer.

mardi 4 décembre 2012
par  antonin

Les précaires s’adressent à G. Fioraso

Les collectifs d’ingénieurs, enseigneant et chercheurs précaires de l’Université et de la recherche m’ont fait parvenir un communiqué. Ils y exposent leur point de vue sur leur situation après la tenue des Assises de l’Enseignement supérieur et de la recherche.

mardi 4 décembre 2012
par  antonin

50000 précaires, bon marché et corvéables à merci

BIEN QUE NON prévue au menu, la précarité s’est invitée aux Assises de l’enseignement supérieur et de la recherche. Selon le mouvement Sauvons l’université, ils sont 50000 précaires dans les universités et organismes de recherche : membres des personnels administratifs, techniciens ou ingénieurs de laboratoires, et bien sûr, enseignants, chercheurs, doctorants et postdoctorants.Avec l’un des pires statuts possibles, celui de vacataire ou, un peu mieux, contractuel.

mardi 4 décembre 2012
par  antonin

Précaire... et intouchable ?

L’Université Toulouse Capitole m’a accueilli en novembre 2005 en doctorat de Science Politique, au sein du Groupe de Recherche Sécurité et Gouvernance. Sans financement, j’ai du, comme des centaines de milliers de mes coreligionnaires, travailler dans le privé par l’intermédiaire de contrats précaires et mal payés, dans la presse. Ces entreprises profitent elle aussi de la détresse des diplômés, qu’elles rémunèrent moins qu’un agent d’accueil ou un technicien de surface...

vendredi 30 novembre 2012
par  antonin

Le gouvernement veut plus de docteurs en entreprise

Pointant un retard français, le gouvernement souhaite donner une ambition nouvelle pour la recherche. Notamment en augmentant le nombre de doctorants dans le secteur industriel.

jeudi 29 novembre 2012
par  antonin

Charte du CDD au CNRS

Les agents recrutés en contrat à durée déterminée sont devenus nombreux aujourd’hui. Le CNRS souhaite marquer son engagement à l’égard de ces personnes, dans un souci de responsabilité et d’accompagnement.
Il s’agit de responsabiliser les recruteurs sur l’intégration de l’agent recruté, son accompagnement tout au long du contrat et la préparation de la fin de contrat.
Il s’agit également de rechercher une homogénéité de traitement, d’information, et d’accompagnement quels que soient le lieu de recrutement et le type de financement, y compris le financement par projet.

mardi 27 novembre 2012
par  antonin

Sciences « L’emploi dans nos labos reste l’urgence »

[Interview] A trois jours de l’ouverture des Assises nationales de l’enseignement supérieur, Alain Trautmann, membre du conseil scientifique du CNRS, fait le point sur les attentes des chercheurs.

vendredi 23 novembre 2012
par  antonin

Communiqué MESR : Résorption progressive de la précarité dans l’enseignement supérieur et la recherche

Lors d’une rencontre avec les organisations syndicales, Geneviève Fioraso a présenté le plan d’action ministériel de résorption de l’emploi précaire. Plus de 2000 agents seront concernés en 2013.


Envoyer un message

Brèves

Universités : Victoire à Paris 8, grève à Paris-Est

mardi 7 avril

[Politis, Par Ingrid Merckx - 3 avril 2015]

11 semaines. Il aura fallu tenir 11 semaines de grève pour que les bas salaires de l’Université de Paris 8 obtiennent gain de cause.

Le 3 avril, le Collectif des bas salaires a décidé de suspendre le mouvement.

« Si le conflit a duré au-delà de la seconde proposition de la présidence, à savoir le rehaussement à hauteur de 70 euros bruts pour l’ensemble des catégories C titulaires, c’est parce que cette proposition a été jugée insuffisante et n’incluait pas les contractuels « sur fonctions non pérennes ». Elle a été rejetée massivement par l’ensemble des personnels présents à l’assemblée générale qui s’est tenue le 5 février. (...)

A l’issue du conflit qui a opposé le collectif des bas salaires à la direction, les négociations ont permis d’acter une augmentation de 70 euros bruts minimum pour l’ensemble des personnels titulaires et contractuels sur fonctions pérennes. »

Nouvelles de la mobilisation des vacataires de Lyon 2

vendredi 6 mars

[Le Progrès, 04 mars 2015, M.F.] (...) Selon Jean-François Goux, vice-président aux finances, il ne reste plus que 11 contrats non signés et ils le seront au plus tard ce vendredi. Sur ce volet, la situation des enseignants vacataires s’améliore mais ceux-ci réclament aussi de meilleures conditions de travail, notamment des TD moins chargés, ainsi que l’exonération de leurs frais d’inscription en tant qu’étudiants. Ils maintiennent la pression en refusant de transmettre les notes des étudiants à l’administration. Selon un vacataire, une cinquantaine de vacataires suit cette consigne. Jean-François Goux ramène ce chiffre à une dizaine, tout en admettant qu’il ne parvient pas à obtenir des données précises auprès des composantes les plus mobilisées. En ce qui concerne l’exonération, impossible de prendre une décision seulement à Lyon 2, répond-il en substance. Cela s’inscrit dans une politique de site, et doit être commun au sein de l’université de Lyon. D’après une enseignante vacataire, les jurys sont aussi suspendus dans quatre composantes : sociologie, anthropologie, sciences politiques, économie. Il s’agit d’un soutien politique à nos revendications » affirme-t-elle. Après le rassemblement du matin, une assemblée générale est prévue au sein de la grande université lettres et sciences humaines.

Retenues de notes à Paris Sud

samedi 14 février

Les enseignants de biologie de l’Université Paris Sud ont décider en signe de protestation de procéder à une retenue des notes des examens. Depuis la semaine dernière, il y a eu deux assemblées générales qui ont réunies 250 puis 350 personnes (pas seulement en biologie mais majoritairement). Les étudiants et les personnels (2/3 vs 1/3) mobilisés ont ensuite interpeller directement le président sur la mise en place d’un budget d’austérité sur Paris Sud. En effet, même à Paris Sud qui a un budget moins serré que d’autres universités, la situation s’aggrave d’année en année. La mesure "phare" de l’année étant la suppression de tous les ATER (Attachés Temporaire d’Enseignement et de Recherche).

La mobilisation continue et l’AG du 12 février a proposé un évènement parisien pour la première semaine du mars auquel d’autres universités pourraient se joindre...

Lyon 2 : les enseignants vacataires poursuivent la grève

jeudi 12 février

Lors de l’Assemblée générale de ce mercredi, les vacataires de Lyon 2 ont décidé de reconduire leur grève jusqu’au vendredi 13 février inclus. Il faut dire que les grévistes avaient fait part de leurs revendications (pas de contrat, ni de rémunération pour certains vacataires depuis la rentrée de septembre) à la présidence de l’Université et que la réponse avait été jugée « insatisfaisante ». « La présidence esquive ses responsabilités en rejetant la faute à des niveaux administratifs inférieurs ou supérieurs sans assumer ses choix politiques budgétaires », dénonce le collectif des vacataires de Lyon 2. Au-delà de ce constat général, une réponse détaillée sera apportée collectivement à la direction des ressources humaines ce jeudi à 10h.
[Lyon Mag, 04/02/2015]

Sur le Web : Lire sur Lyon Mag

New Analysis of Employment Outcomes for Ph.D.s in Canada

Thursday 5 February

An analysis of where Canada’s Ph.D.-holders are employed finds that just 18.6 percent are employed as full-time university professors. The analysis from the Conference Board of Canada finds that nearly 40 percent of Ph.D.s are employed in higher education in some capacity, but many are in temporary or transitional positions. The other three-fifths are employed in diverse careers in industry, government and non-governmental organizations: “Indeed, employment in diverse, non-academic careers is the norm, not the exception, for Ph.D.s in Canada.” - Inside Higher Edu, January 8, 2015

Soutenir par un don