Supprimer la sociologie, la psychologie et la géologie à l’Université

Le Blog de Michel ABHERVE |
jeudi 24 mars 2011
par  antonin
9 votes

Dans le compte rendu officiel d’une réunion de la Commission des Affaires Sociales de l’Assemblée nationale, les propos suivants sont tenus par un député (reproduction de l’intégralité de l’intervention).

“En termes de rationalisation budgétaire, on ne peut que constater la faillite de l’éducation nationale s’agissant de la formation des jeunes : non seulement certains s’arrêtent avant le niveau bac + 2 sans diplôme tandis que d’autres quittent l’école à seize ans sans rien faire après, mais on perpétue des classes dans le seul intérêt de professeurs dont le souci est uniquement de protéger leur emploi.

Mieux vaudrait rationaliser les dépenses en supprimant toutes les filières qui ne conduisent à rien – par exemple psychologie, sociologie ou encore géologie à l’université – et en réintroduisant les entreprises dans la formation plutôt que de leur demander de faire des efforts sur leurs propres deniers pour former des jeunes : alors que c’est le rôle de l’éducation nationale, celle-ci délivre au contraire à des jeunes entre seize ans et dix-neuf ans une fausse formation que les parents se seront sacrifiés à payer bien qu’elle ne mène à rien”

L’auteur de ces propos est Fernand Siré, député UMP des Pyrénées Orientales

Est-il utile d’ajouter un commentaire ?

Le compte-rendu sur http://www.assemblee-nationale.fr/1...


Lire sur Le Blog de Michel ABHERVE (Blog EducPros)

Petit commentaire de PAPERA tout de même ;-) : Le comble est encore plus que personne dans la commission n’a relevé ces propos ! Ni même critiqué ! Là aussi sans commentaire...

Et vous, lecteurs ?

(Illustration : Illu de Domie.)



Commentaires

Logo de Stef
mercredi 16 janvier 2013 à 17h22 - par  Stef

Bonjour décidément plus je lis ce genre de choses et plus je me dis que certaines têtes pensantes sont déconnectées des réalités du terrain.

Logo de Anna
samedi 28 janvier 2012 à 19h55 - par  Anna

Je suis bien d’accord avec toi Taharan.
Anna

Heureusement que nous pouvons continuer d’aller dans les restaurants d’annecy. Demain je suis du reste dans un restaurant Annecy pour parler de ce problème.
Logo de Bronyr
mardi 12 avril 2011 à 18h30 - par  Bronyr

Juste une petite précision, vous dites qu’aucune personne de la commission n’a relevé les propos de Siré. Ce n’est pas le cas, Mme Marie-Claire Carrère-Gée dit plus loin, je cite :

Nous avons également demandé que les formations soient regroupées, quitte à ce que des options soient offertes, de façon qu’elles soient plus lisibles pour les jeunes mais aussi pour les DRH qui s’y perdent, et que des passerelles entre offres de formation soient mises en place. À cet égard, je ne suis pas d’accord pour dire que les formations en psychologie ou en sociologie doivent être abandonnée, d’abord parce qu’elles offrent des débouchés directs, ensuite parce que des passerelles pourraient permettre à des jeunes qui ont suivi ces spécialités d’obtenir une spécialisation dans une autre matière, car l’avenir est aux compétences variées et aux profils non uniformes.

Ceci dit, cela n’enlève rien à l’absurdité absolue des propos du premier guignol...

lundi 28 mars 2011 à 11h26

Je suis bien d’accord, les fonctions dans l’administration ne devraient même pas être le fait d’un poignée, mais bien l’affaire de tous.

Logo de Nath
vendredi 25 mars 2011 à 10h53 - par  Nath

G.S : Merci. Rien de mieux ne pouvait être dit.

Logo de Tarahan
jeudi 24 mars 2011 à 17h06 - par  Tarahan

Vu les conneries que nous sortent nos "personnalités" politiques, c’est l’ENA et sciences-po qu’il faudrait supprimer ! Là c’est clair, ces branches ne servent strictement à rien... pour la société, tout du moins.

Logo de G. S.
jeudi 24 mars 2011 à 15h13 - par  G. S.

"Deux choses sont infinies : l’Univers et la bêtise humaine. Mais, en ce qui concerne l’Univers, je n’en ai pas encore acquis la certitude absolue." Albert Einstein

Agenda

<<

2014

 

<<

Août

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
28293031123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031
Aucun évènement à venir les 2 prochains mois

Brèves

[Sweden] New legislation to help foreign postgraduates stay on

Sunday 27 April

On 1 July this year, new legislation will come into force in Sweden that includes measures which will make it considerably easier for foreign doctoral candidates and students to stay and work in the country after graduating.

An agreement between the outgoing Alliance government and the Swedish Green party will secure a majority vote for the proposal in the parliament. (...) – University World News, by Jan Petter Myklebust, 21 March 2014 Issue No:312

On the Web : Full news here

US : Dwindling tenure posts

vendredi 18 avril

Tenure is dying out at US universities.

The proportion of non-tenure-track and non-tenured faculty posts continues to rise across all US institutions, finds a report by the American Association of University Professors (AAUP) in Washington DC. Losing Focus : The Annual Report on the Economic Status of the Profession, 201314 surveyed 1,159 public and private US institutions and found that the overall proportion of assistant professors in non-tenure-track posts was 23.4 for 201314, compared with 20.8 in 201011. Dwindling tenured and tenure-track posts threaten the ability of scientists to conduct research without interference from funders or administrators, says John Curtis, the report’s lead author and director of research and public policy for the AAUP. - Nature, 508, 277, 09 April 2014

Sur le Web : Read on nature.com

Les coupes budgétaires pèsent sur la recherche académique américaine

jeudi 12 décembre 2013

Aux USA, les répercussions des coupes budgétaires fédérales pour la recherche académique sont bien visibles selon une études récentes :

  • moins de place pour les étudiants dans les labos (stages, doctorat, ...) : - 31% ;
  • moins de CDD à temps partiel : -30% ;
  • moins de postdoctorants : - 24% ;
  • moins de postes fixes dans 22% des cas.

Une recherche académique en récession aux USA...

Étudiants étrangers : la sénatrice Dominique Gillot dépose une proposition de loi visant à améliorer leurs conditions d’accueil et de séjour

vendredi 15 février 2013

« Il n’est (?) ni dans l’intérêt des pays d’origine, ni dans le nôtre, de renvoyer chez eux les étrangers dès la fin de leurs études. Au contraire, c’est après au moins une première expérience professionnelle que ces diplômés pourront, à leur retour chez eux ou à l’international, mettre à profit les compétences acquises en France et en faire la promotion. » Voilà ce qu’écrit Dominique Gillot, sénatrice (PS) du Val d’Oise, dans l’exposé des motifs de la proposition de loi relative à l’attractivité universitaire de la France qu’elle dépose mardi 12 février 2013.

« Droit illimité au séjour » pour les diplômés d’un doctorat français. Dans son article 4, la proposition de loi « crée un droit illimité au séjour en France pour tout diplômé d’un doctorat obtenu en France, à qui la carte ’compétences et talents’ est délivrée sur sa demande ». Il est précisé que « cette disposition a vocation à favoriser les échanges entre les pays d’origine et la France, permettant de développer une coopération économique continue, enrichissante, sans pillage des cerveaux des pays émergents ».

Titularisations loi Sauvadet : du nouveau ?

vendredi 23 novembre 2012
  • Reçu ce jour sur la liste SLR-débats -
    Selon l’AEF (dépêche n° 174978 du 22/11, extraits) :
  • « Le MESR « a obtenu les moyens de créer une voie supplémentaire et réservée d’accès à la fonction publique. En 2013, plus de 2 000 personnes pourront en bénéficier », se réjouit Geneviève Fioraso, ministre de l’ESR, dans un communiqué mercredi 21 novembre 2012, après avoir reçu « les organisations syndicales représentatives dans l’enseignement supérieur et la recherche pour leur annoncer le plan d’action ministériel pour la résorption de l’emploi précaire ». Cette réunion faisait suite au comité technique ministériel du 6 novembre dernier, qui n’avait pas pu se tenir faute de quorum : la CGT, la FSU et FO avaient en effet refusé de siéger pour protester contre les modalités de titularisation des contractuels retenues par le MESR
  • La ministre rappelle que le recensement effectué fait état de 8 400 précaires à ce jour dans les universités et de 1 400 dans les organismes de recherche. Elle se donne « pour objectif de conduire le plan de titularisation en quatre ans ». « En complément, les nouvelles orientations de l’ANR (Agence nationale pour la recherche) vont contribuer à diminuer le flux de nouveaux CDD. En particulier, aucun projet scientifique ne pourra être financé s’il repose à plus de 30 % sur le travail d’agents non titulaires ». »
Sur le Web : Lire la suite sur SLR
Soutenir par un don