Des précaires de l’ESR au ministère !

Rencontre du collectif PAPERA (Pour l’Abolition de la Précarité dans l’Enseignement supérieur, la Recherche et Ailleurs) avec P.-L. Fagniez (MESR) | 24/02/09
jeudi 26 février 2009
par  Collectif PAPERA
18 votes

Une délégation de trois membres du collectif PAPERA a été reçue le mardi 24 février au Ministère de l’Enseignement supérieur et la Recherche (ESR) par Pierre-Louis Fagniez, conseiller auprès de la ministre. L’entretien, qui a duré deux heures, avait pour objectif de forcer le ministère à prendre position sur la précarité dans l’ESR.

La délégation a transmis au ministère une copie de la pétition du Collectif de Lyon de Jeunes Chercheurs demandant le retrait du projet de contrat doctoral unique ainsi que la liste des signataires de la pétition au 24/02.

Préalablement à l’entretien et à la demande expresse de P.-L. Fagniez, nous avions transmis au ministère la synthèse des questions récoltées par consultation des personnels de l’ESR. En début d’entretien, nous avons demandé à recevoir des réponses écrites à ces questions. Selon P.-L. Fagniez, seul un texte global a été préparé par ses services, texte basé essentiellement sur un argumentaire chiffré (dit « argumentaire ministériel » [sic]) et que nous n’avons pas eu en main. Nous avons ensuite essayé d’avoir une discussion question par question, point par point. Dès la première question, l’argumentaire préparé par le ministère a montré son insuffisance et nous a rapidement fait dériver vers une discussion globale et déstructurée.

Un compte-rendu très détaillé des points abordés sera rédigé dans les prochains jours. Les échanges soutenus ont porté sur divers aspects de la précarité : recrutement, salaire, autonomie, indépendance, financement de la recherche, affectation, CNU, mandarinat, Crédit d’Impôt Recherche, projet de contrat doctoral et grandes écoles.

En fin de rencontre, P.-L. Fagniez ayant jugé que la réponse préparée par le ministère n’est pas adaptée, le ministère s’engage à revoir sa copie et à transmettre les réponses écrites aux questions posées sous 15 jours. Nous espérons que ses réponses seront d’une autre teneur que celles obtenues pendant l’entretien.

En complément, une information obtenue lors de cette entrevue : le ministère prépare une réforme profonde du CNU. Certes une proposition intéressante suite à notre discussion sur les concours universitaires. Ne serait-ce pas cependant simplement une belle manœuvre pour désamorcer le mouvement actuel de contestation en réponse aux critiques de manque de transparence et du pouvoir totalitaire accordé au Présidents d’universités ?

Suite à ces "réponses" que nous jugeons insatisfaisantes, nous poursuivrons nos campagnes d’actions, d’informations et de mobilisations.

Le collectif PAPERA



Documents joints

Communiqué collectif PAPERA 260209
Communiqué collectif PAPERA 260209

Commentaires

Agenda

<<

2014

 

<<

Juillet

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
30123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031123
Aucun évènement à venir les 2 prochains mois

Brèves

Le site du collectif revit en grande partie

mercredi 18 novembre 2009
Depuis deux jours, le site collectif PAPERA est à nouveau accessible. Les administrateurs techniques du collectif demandent de l’indulgence auprès des autres membres du collectif, des lecteurs assidus et occasionnels du site, des sympathisants, des collègues précaires ou non, et même au ministère qui avait perdu un moyen de nous observer facilement ;-).
Quelques soucis persistent : un caractère bogué, le "à", et des justifications de texte qui suppriment l’affichage de certains textes d’articles). Nous avons heureusement quitté notre hébergeur tortionnaire peu scrupuleux (OVH) pour infomaniak qui nous permet de vous offrir un site plus rapide.

Dans l’attente de la résolution complète des ennuis et même après, si des problèmes persistent, n’hésitez pas à nous les signaler.

Antonin,
Webmaster

Sur le Web : Contact

Le site de PAPERA en souffrance

vendredi 25 septembre 2009

Les membres du collectif PAPERA présentent leurs excuses aux lecteurs du site internet www.collectif-papera.org. Les fermetures répétées et longues du site sont principalement dues à un hébergeur assez autoritaire, peu compréhensif et motivé uniquement par le profit.
Le site riche en illustrations et très interactif mériterait des moyens techniques plus importants que nous ne pouvons financièrement pas nous permettre. Mais nous faisons de notre maximum pour que cela tourne !

Antonin,
Administrateur technique du site

P.S. : Si vous voulez vous lancer comme nous dans la création d’un site internet, n’allez pas chez OVH si vous tenez à vos cheveux ;-)

Et le site n’était pas accessible...

mardi 30 juin 2009

Suite à des fermetures intempestives par notre hébergeur (OVH), le site a été inaccessible pendant plusieurs jours. Nous nous excusons auprès de nos lecteurs assidus, sympathisants, curieux, ... et de nos rédacteurs.

Le problème semble réglé et l’origine déterminée (une erreur des techniciens d’OVH). Nous n’avons pas pu réagir plus vite car notre seul administrateur technique est un précaire autodidacte en administration de site (Antonin).

Si l’accès bloqué au site vous a paru pénible, peut-être êtes vous prêts à rejoindre l’équipe d’irréductibles précaires qui le font vivre ainsi que la cause défendue (Pour l’abolition de la précarité... PAPERA quoi !) ?? Ce n’est rien qu’un appel du pied, pas de panique ;-)

Soutenir par un don