Collectif PAPERA

La précarité et le chômage sont devenus des outils de gestion économique dans tous les domaines de la société. Nous, travailleurs invisibles, précaires et statutaires de l’enseignement supérieur ou de la recherche (ESR), n’y échappons pas. (...) Lire la suite de la présentation du collectif.

Le site du collectif PAPERA est conçu comme une plateforme participative :

  • d’information à travers un suivi de l’actualité en France et ailleurs, des communiqués des acteurs de l’ESR, ainsi que des investigations sur la précarité en France ;
  • des fiches pratiques pour les précaires (doctorants, docteurs, vacataires, ... ;
  • de collecte de témoignages car la précarité est rarement dévoilée au grand jour malgré les grandes difficultés que rencontrent de nombreux précaires de l’ESR ;
  • de mobilisation via nos appels à manifester, à agir ou nos dossiers de lutte ;
  • d’échanges, grâce à des forums de discussion associés à tous les articles et la possibilité de contribuer vous même dans notre Tribune libre ;
"Vous ne le ferez pas à notre place et nous ne le ferons pas sans vous !"

Articles les plus récents

jeudi 19 mai 2016
par  antonin

The Shrinking Ph.D. Job Market

As number of new Ph.D.s rises, the percentage of people earning a doctorate without a job waiting for them is up. While all disciplines face the problem, some have particularly high debt levels.

jeudi 12 mai 2016
par  antonin

Mobilisation des doctorant.e.s de Paris 1 : rétention des notes

Les Doctorant.e.s mobilisé.e.s de l’Université Paris 1 entament une action de rétention de notes pour se faire entendre sur leur situation et leurs revendications

mercredi 11 mai 2016
par  antonin

L’Administration ne reconnait pas ses erreurs !

Mal-être dans la fonction publique - Situation ubuesque dans la fonction publique Dénonçons les situations inadmissibles !

dimanche 1er mai 2016
par  antonin

Doctorat à Vendre

Français résidant dans le quartier du Val Fourré à Mantes la Jolie (ile de France), vit le parcours du combattant, voici mon cursus universitaire un DEA en physique des lasers (diplôme d’étude approfondie BAC+5), un Doctorat en physique (PHD) , un Postdoctorale (BAC +10) à Leuven en Belgique, auteur de plusieurs articles scientifiques publiés et de plusieurs Certificats en informatique.

samedi 30 avril 2016
par  antonin

Activism : Frustrated postdocs rise up

US postdoctoral researchers struggle with pay and career prospects. But some groups are fighting back.

mercredi 27 avril 2016
par  antonin

Etudiant.e.s, personnels administratifs et techniques, doctorant.e.s, docteur.e.s, post-doctorant.e.s et titulaires de l’ESR

[Pétition] Dans le cadre du mouvement interprofessionnel, des secteurs publics et privés, contre le projet de loi El Khomri, les précaires de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche (ESR) se mobilisent. Au-delà de la diversité des situations et des statuts, c’est l’ensemble de l’ESR qui est concerné par la précarité.

mercredi 27 avril 2016
par  antonin

La mobilisation des Précaires de l’ESR est en marche !

Déterminé·e·s à faire reculer le gouvernement sur la loi « travail » – offensive majeure qui fera reculer les droits de l’ensemble des travailleur·se·s du public et du privé – et exigeant des mesures immédiates contre la précarité dans l’ESR, nous nous sommes réuni·e·s partout en France pour faire entendre nos voix.

mercredi 27 avril 2016
par  antonin

AG, manif, sitting… À l’université, quelles sont les règles à respecter ?

Peur des dégradations, sécurité des usagers… En pleine mobilisation contre la loi Travail, certaines universités décident de fermer leurs portes par mesure de précaution. Les facs peuvent-elles empêcher les étudiants de se réunir dans leur enceinte ? Quelles sont les règles à respecter pour se mobiliser ? On fait le point.

dimanche 24 avril 2016
par  antonin

Université de précaires

Un Tumblr de témoignages de précaires de l’université

mardi 19 avril 2016
par  antonin

Il y a urgence à créer des postes d’enseignants-chercheurs titulaires à l’université

Les effets sur l’emploi des politiques d’austérité se font cruellement sentir à l’université. Parce que, depuis quelques années, les universités ne créent quasiment plus de postes d’enseignants-chercheurs titulaires et qu’elles tendent par ailleurs à en geler ou à en supprimer, la situation est devenue catastrophique dans de nombreux départements.

jeudi 7 avril 2016
par  Collectif PAPERA

Appel des précaires

Appel à une journée d’action nationale des précaires de

l’Enseignement Supérieur et de la Recherche (ESR) le 13 avril 2016

mercredi 6 avril 2016
par  antonin

Nous, doctorant-e-s et contractuel-le-s de l’Université de Poitiers, précaires de l’Enseignement supérieur et de la recherche (ESR), demandons l’amélioration sans délai de nos conditions de travail et de traitement

Nous, doctorant-e-s et contractuel-le-s de l’Université de Poitiers, précaires de l’Enseignement supérieur et de la recherche (ESR), demandons l’amélioration sans délai de nos conditions de travail et de traitement.

dimanche 3 avril 2016
par  antonin

Pour l’exonération des frais d’inscription en doctorat de tous les doctorants

L’inscription en doctorat, à Strasbourg comme dans de nombreuses universités de France, est conditionnée annuellement au paiement de droits de scolarité. Cette situation, parce qu’elle est très répandue, est rarement questionnée (mais commence à l’être, notamment à Lyon 2, Paris 1, Poitiers...). Pourtant, le fait qu’il n’en soit pas de même partout en France et qu’il n’en ait pas toujours été de même ne serait-ce qu’à l’Université de Strasbourg (existence d’exonération automatique des frais d’inscription par le passé pour les doctorants salariés de l’université), doit interroger.

samedi 20 février 2016
par  antonin

Affaire « Sophie Perrin » : le 19 janvier 2015, encore une audience pénale à l’initiative de Lyon 2

Salariée en reprise d’études, ayant obtenu le master 2 recherche en anthropologie à Lyon 2 mention très bien en juin 2010, Sophie a été barrée pour l’accès en thèse au sein de cette université. Elle a également été discrédité auprès des autres universitaires susceptibles d’être intéressés par diriger ses travaux, dans sa discipline.

samedi 5 décembre 2015
par  antonin

Pour la reconnaissance de tous les doctorants comme travailleurs de l’Université

Depuis plusieurs mois, l’Université Paris 1 accumule les mesures fragilisant le statut des doctorants. Ces différentes mesures entraînent une dégradation de nos conditions de travail : réforme du calendrier de dépôt des thèses (raccourcissant drastiquement la durée de la dernière année de thèse pour ceux qui ne peuvent débourser de 396,10 à 611,10 euros supplémentaires), suppression des formations doctorales transdisciplinaires, conventions avec de grandes écoles pour l’obtention d’un doctorat par équivalence laissant présager une dévaluation scientifique du diplôme...

Albums les plus récents

  • Consulter cet album

    PhD Comics de Jorge Cham

    Décembre 2011
    par  antonin

    Depuis quelques années déjà, Jorge Cham nous fait rire sur le déroulement du doctorat. Une condition de vie et de travail des doctorants pris sous l’angle de l’humour parfois grinçant voire décalé mais que certains (ex-)doctorants trouveront peu éloigné de leur propre vécu de thésards…

  • Consulter cet album

    PhD Comics de Jorge Cham (archive)

    Décembre 2010
    par  antonin

    Depuis quelques années déjà, Jorge Cham nous fait rire sur le déroulement du doctorat. Une condition de vie et de travail des doctorants pris sous l’angle de l’humour parfois grinçant voire décalé mais que certains (ex-)doctorants trouveront peu éloigné de leur propre vécu de thésards...

Agenda

<<

2016

 

<<

Mai

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
2526272829301
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
303112345
Aucun évènement à venir les 2 prochains mois

Brevi

EFiGiES lance une enquête sur la jeune recherche non statutaire face à la parentalité

mercredi 4 mai

L’association EFiGiES lance une enquête sur la jeune recherche non statutaire face à la parentalité.

Comment concilier le fait d’attendre un enfant ou d’être parent quand on est en thèse ou en recherche de poste ? Quelles difficultés spécifiques voient le jour à cette occasion ? Comment l’institution académique prend-elle en charge (ou non) les jeunes chercheur.e.s confronté.e.s à ces situations ?

Ces questions nous paraissent d’autant plus d’actualité dans le contexte de la mobilisation collective contre la précarité dans l’enseignement supérieur et la recherche, précarité touchant particulièrement les femmes et les jeunes chercheur.e.s, en abordant une problématique qui nous semble encore peu étudiée.

Pour cela, nous avons élaboré un questionnaire qui s’adresse à tou.te.s celles et ceux qui se sentent concerné.e.s, qui sont en thèse en France ou l’ont été

Y répondre vous prendra une vingtaine de minutes.

Si vous désirez davantage de renseignements sur cette enquête, vous pouvez nous écrire à : contact.efigies gmail.com

N’hésitez pas à faire circuler ce questionnaire dans vos réseaux et auprès de vos connaissances, en particulier si elles ont quitté le milieu de l’enseignement supérieur et de la recherche.

3 millions de visiteurs sur le site de PAPERA !!

lundi 18 avril

3.000.000 de visiteurs uniques sur notre site !!

Merci à tous nos lecteurs !

Profitez pour nous mettre dans les commentaires sur notre page Facebook ce que vous aimez/n’aimez pas, ce que vous voudriez trouver sur le site, ... ?? Ce site est le vôtre précaires de l’ESR ;)

Universités : Victoire à Paris 8, grève à Paris-Est

mardi 7 avril 2015

[Politis, Par Ingrid Merckx - 3 avril 2015]

11 semaines. Il aura fallu tenir 11 semaines de grève pour que les bas salaires de l’Université de Paris 8 obtiennent gain de cause.

Le 3 avril, le Collectif des bas salaires a décidé de suspendre le mouvement.

« Si le conflit a duré au-delà de la seconde proposition de la présidence, à savoir le rehaussement à hauteur de 70 euros bruts pour l’ensemble des catégories C titulaires, c’est parce que cette proposition a été jugée insuffisante et n’incluait pas les contractuels « sur fonctions non pérennes ». Elle a été rejetée massivement par l’ensemble des personnels présents à l’assemblée générale qui s’est tenue le 5 février. (...)

A l’issue du conflit qui a opposé le collectif des bas salaires à la direction, les négociations ont permis d’acter une augmentation de 70 euros bruts minimum pour l’ensemble des personnels titulaires et contractuels sur fonctions pérennes. »

Nouvelles de la mobilisation des vacataires de Lyon 2

vendredi 6 mars 2015

[Le Progrès, 04 mars 2015, M.F.] (...) Selon Jean-François Goux, vice-président aux finances, il ne reste plus que 11 contrats non signés et ils le seront au plus tard ce vendredi. Sur ce volet, la situation des enseignants vacataires s’améliore mais ceux-ci réclament aussi de meilleures conditions de travail, notamment des TD moins chargés, ainsi que l’exonération de leurs frais d’inscription en tant qu’étudiants. Ils maintiennent la pression en refusant de transmettre les notes des étudiants à l’administration. Selon un vacataire, une cinquantaine de vacataires suit cette consigne. Jean-François Goux ramène ce chiffre à une dizaine, tout en admettant qu’il ne parvient pas à obtenir des données précises auprès des composantes les plus mobilisées. En ce qui concerne l’exonération, impossible de prendre une décision seulement à Lyon 2, répond-il en substance. Cela s’inscrit dans une politique de site, et doit être commun au sein de l’université de Lyon. D’après une enseignante vacataire, les jurys sont aussi suspendus dans quatre composantes : sociologie, anthropologie, sciences politiques, économie. Il s’agit d’un soutien politique à nos revendications » affirme-t-elle. Après le rassemblement du matin, une assemblée générale est prévue au sein de la grande université lettres et sciences humaines.

Retenues de notes à Paris Sud

samedi 14 février 2015

Les enseignants de biologie de l’Université Paris Sud ont décider en signe de protestation de procéder à une retenue des notes des examens. Depuis la semaine dernière, il y a eu deux assemblées générales qui ont réunies 250 puis 350 personnes (pas seulement en biologie mais majoritairement). Les étudiants et les personnels (2/3 vs 1/3) mobilisés ont ensuite interpeller directement le président sur la mise en place d’un budget d’austérité sur Paris Sud. En effet, même à Paris Sud qui a un budget moins serré que d’autres universités, la situation s’aggrave d’année en année. La mesure "phare" de l’année étant la suppression de tous les ATER (Attachés Temporaire d’Enseignement et de Recherche).

La mobilisation continue et l’AG du 12 février a proposé un évènement parisien pour la première semaine du mars auquel d’autres universités pourraient se joindre...

Soutenir par un don