Collectif PAPERA

La précarité et le chômage sont devenus des outils de gestion économique dans tous les domaines de la société. Nous, travailleurs invisibles, précaires et statutaires de l’enseignement supérieur ou de la recherche (ESR), n’y échappons pas. (...) Lire la suite de la présentation du collectif.

Le site du collectif PAPERA est conçu comme une plateforme participative :

  • d’information à travers un suivi de l’actualité en France et ailleurs, des communiqués des acteurs de l’ESR, ainsi que des investigations sur la précarité en France ;
  • des fiches pratiques pour les précaires (doctorants, docteurs, vacataires, ... ;
  • de collecte de témoignages car la précarité est rarement dévoilée au grand jour malgré les grandes difficultés que rencontrent de nombreux précaires de l’ESR ;
  • de mobilisation via nos appels à manifester, à agir ou nos dossiers de lutte ;
  • d’échanges, grâce à des forums de discussion associés à tous les articles et la possibilité de contribuer vous même dans notre Tribune libre ;
"Vous ne le ferez pas à notre place et nous ne le ferons pas sans vous !"

Articles les plus récents

vendredi 2 décembre 2016
par  antonin

Dangers lurk in the march towards a post-modern career

A bushwalker found his body at the bottom of a cliff in the Blue Mountains in early August. The previous day he’d caught the train from Summer Hill where he lived and travelled to Blackheath. CCTV camera footage showed him with the bicycle and backpack that the police later found locked up at the top of the valley. John - the "unknown scholar" - philosopher, contrarian, a member of the academic precariat had taken his own life.

jeudi 1er décembre 2016
par  antonin

Seulement 38 % des thèses en sciences humaines et sociales sont rémunérées

Le nombre de doctorants en SHS + a diminué entre 2011 et 2015, tandis qu’il demeure stable dans les autres disciplines, où 92 % des thèses sont financées par un contrat de recherche.

mercredi 30 novembre 2016
par  antonin

Le blues du jeune chercheur micro-entrepreneur

Docteur en ethnologie, au chômage, Leila Arnal est obligée de devenir micro-entrepreneur pour exercer. Récit de sa matinée de formation à Pôle emploi.

lundi 28 novembre 2016
par  antonin

En cinq ans, 1 200 emplois titulaires ont disparu des facs

Le quinquennat de François Hollande n’a pas interrompu l’augmentation de la précarisation dans l’enseignement supérieur et la recherche. Faute d’un budget suffisant, les créations de postes manquent alors même que les effectifs étudiants explosent.

jeudi 10 novembre 2016
par  antonin

Après le doctorat, la précarité guette huit chercheurs sur dix

Bien qu’un nombre croissant de docteurs soient formés en Suisse, seule une minorité d’entre eux accède à des postes en adéquation avec leur niveau d’études. La plupart n’ont pas d’emploi stable et peinent à joindre les deux bouts.

mardi 4 octobre 2016
par  antonin

Coup de frein sur l’emploi des chercheurs

Recherche Ralentissement des recrutements, tarissement du vivier de doctorants, précarité en hausse… Le récent rapport du ministère révèle des signes inquiétants pour le secteur

vendredi 10 juin 2016
par  Anonyme

Allô l’ATER ? Ici la lune !

Des modalités de traitement des candidatures... ou l’absence de respect.

jeudi 9 juin 2016
par  antonin

Lecturers are striking against low-paid, casual work, which hurts students too

The contemporary university is a highly unbalanced and unfair place, with casualised workers bearing the brunt of the labour but the least amount of pay or security

jeudi 19 mai 2016
par  antonin

The Shrinking Ph.D. Job Market

As number of new Ph.D.s rises, the percentage of people earning a doctorate without a job waiting for them is up. While all disciplines face the problem, some have particularly high debt levels.

jeudi 12 mai 2016
par  antonin

Mobilisation des doctorant.e.s de Paris 1 : rétention des notes

Les Doctorant.e.s mobilisé.e.s de l’Université Paris 1 entament une action de rétention de notes pour se faire entendre sur leur situation et leurs revendications

mercredi 11 mai 2016
par  antonin

L’Administration ne reconnait pas ses erreurs !

Mal-être dans la fonction publique - Situation ubuesque dans la fonction publique Dénonçons les situations inadmissibles !

mercredi 4 mai 2016
par  antonin

Il faut plus de formations doctorales à orientation professionnelle !

Si le doctorat « classique » qui mène à la carrière d’enseignant-chercheur est assez balisé, le doctorat à orientation professionnelle reste, en France, en marge des pratiques actuelles. Toutefois, face à l’évolution de l’environnement national et international, il est important de reposer les bases et les enjeux de ces diplômes voués à se multiplier et qui portent aujourd’hui à débat. Tant l’attractivité de notre système d’éducation que l’insertion professionnelle et le développement individuel tout au long de la vie sont en jeu.

dimanche 1er mai 2016
par  antonin

Doctorat à Vendre

Français résidant dans le quartier du Val Fourré à Mantes la Jolie (ile de France), vit le parcours du combattant, voici mon cursus universitaire un DEA en physique des lasers (diplôme d’étude approfondie BAC+5), un Doctorat en physique (PHD) , un Postdoctorale (BAC +10) à Leuven en Belgique, auteur de plusieurs articles scientifiques publiés et de plusieurs Certificats en informatique.

samedi 30 avril 2016
par  antonin

Activism : Frustrated postdocs rise up

US postdoctoral researchers struggle with pay and career prospects. But some groups are fighting back.

Albums les plus récents

  • Consulter cet album

    PhD Comics de Jorge Cham

    Décembre 2011
    par  antonin

    Depuis quelques années déjà, Jorge Cham nous fait rire sur le déroulement du doctorat. Une condition de vie et de travail des doctorants pris sous l’angle de l’humour parfois grinçant voire décalé mais que certains (ex-)doctorants trouveront peu éloigné de leur propre vécu de thésards…

  • Consulter cet album

    PhD Comics de Jorge Cham (archive)

    Décembre 2010
    par  antonin

    Depuis quelques années déjà, Jorge Cham nous fait rire sur le déroulement du doctorat. Une condition de vie et de travail des doctorants pris sous l’angle de l’humour parfois grinçant voire décalé mais que certains (ex-)doctorants trouveront peu éloigné de leur propre vécu de thésards...

Agenda

<<

2016

 

<<

Décembre

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
2829301234
567891011
12131415161718
19202122232425
2627282930311

Brevi

Les universités vont continuer à geler des postes en 2017

lundi 28 novembre

La crise budgétaire des universités françaises continue depuis leur passage à l’ "autonomie" avec comme conséquence directe l’utilisation de la masse comme variable d’ajustement. Comment diminuer la masse salarial ? Embaucher des contractuels au lieu de titulaires, demander et ne pas payer des heures supplémentaires aux enseignants-chercheurs titulaires, supprimer des postes d’ATER et des contrats doctoraux ou encore geler des postes. Mais que signifie "geler des postes" ? Il s’agit de ne pas ouvrir à candidature des postes de titulaires ouverts par le ministères. Depuis 2009, 11.000 postes ont été gelés dans les universités dont 1200 les cinq dernières années. En 2017, ce processus continuera dans de nombreuses universités : Paris 1, Toulouse Paul Sabatier, Reims, Paris-Est Créteil, Dijon, Orléans, Brest, Paris 8, Bordeaux 3, Artois, Bretagne-Sud, Lyon 3, Limoges, Pau, Paris-Est Marne-la-Vallée.

Le vieux lion est mort

vendredi 14 octobre

C’est avec grande tristesse que nous apprenons la disparition d’Henri-Edouard Audier. Henri était un pilier dans la lutte pour défendre l’Enseignement supérieur et la recherche en France. Cette pugnacité dont il faisait preuve était accompagnée d’une précision dans ses propos grâce à sa grande connaissance des rouages du système. Par son admirable travail d’analyse, il nous a permis de nous défendre avec rigueur contre les effets de communication et de manipulation des différents gouvernements. Il pouvait analyser d’un côté des chiffres budgétaires de tout l’ESR avec une admirable précision et d’un autre côté soutenir la cause des précaires de la recherche. Nous n’oublierons jamais le soutien qu’il a apporté à PAPERA et de sa grande prévenance lors de nos différentes discussions avec lui. Il nous manquera à tous.

A lire le Texte d’Alain Trautmann

EFiGiES lance une enquête sur la jeune recherche non statutaire face à la parentalité

mercredi 4 mai

L’association EFiGiES lance une enquête sur la jeune recherche non statutaire face à la parentalité.

Comment concilier le fait d’attendre un enfant ou d’être parent quand on est en thèse ou en recherche de poste ? Quelles difficultés spécifiques voient le jour à cette occasion ? Comment l’institution académique prend-elle en charge (ou non) les jeunes chercheur.e.s confronté.e.s à ces situations ?

Ces questions nous paraissent d’autant plus d’actualité dans le contexte de la mobilisation collective contre la précarité dans l’enseignement supérieur et la recherche, précarité touchant particulièrement les femmes et les jeunes chercheur.e.s, en abordant une problématique qui nous semble encore peu étudiée.

Pour cela, nous avons élaboré un questionnaire qui s’adresse à tou.te.s celles et ceux qui se sentent concerné.e.s, qui sont en thèse en France ou l’ont été

Y répondre vous prendra une vingtaine de minutes.

Si vous désirez davantage de renseignements sur cette enquête, vous pouvez nous écrire à : contact.efigies gmail.com

N’hésitez pas à faire circuler ce questionnaire dans vos réseaux et auprès de vos connaissances, en particulier si elles ont quitté le milieu de l’enseignement supérieur et de la recherche.

3 millions de visiteurs sur le site de PAPERA !!

lundi 18 avril

3.000.000 de visiteurs uniques sur notre site !!

Merci à tous nos lecteurs !

Profitez pour nous mettre dans les commentaires sur notre page Facebook ce que vous aimez/n’aimez pas, ce que vous voudriez trouver sur le site, ... ?? Ce site est le vôtre précaires de l’ESR ;)

Universités : Victoire à Paris 8, grève à Paris-Est

mardi 7 avril 2015

[Politis, Par Ingrid Merckx - 3 avril 2015]

11 semaines. Il aura fallu tenir 11 semaines de grève pour que les bas salaires de l’Université de Paris 8 obtiennent gain de cause.

Le 3 avril, le Collectif des bas salaires a décidé de suspendre le mouvement.

« Si le conflit a duré au-delà de la seconde proposition de la présidence, à savoir le rehaussement à hauteur de 70 euros bruts pour l’ensemble des catégories C titulaires, c’est parce que cette proposition a été jugée insuffisante et n’incluait pas les contractuels « sur fonctions non pérennes ». Elle a été rejetée massivement par l’ensemble des personnels présents à l’assemblée générale qui s’est tenue le 5 février. (...)

A l’issue du conflit qui a opposé le collectif des bas salaires à la direction, les négociations ont permis d’acter une augmentation de 70 euros bruts minimum pour l’ensemble des personnels titulaires et contractuels sur fonctions pérennes. »

Soutenir par un don