Collectif PAPERA

La précarité et le chômage sont devenus des outils de gestion économique dans tous les domaines de la société. Nous, travailleurs invisibles, précaires et statutaires de l’enseignement supérieur ou de la recherche (ESR), n’y échappons pas. (...) Lire la suite de la présentation du collectif.

Le site du collectif PAPERA est conçu comme une plateforme participative :

  • d’information à travers un suivi de l’actualité en France et ailleurs, des communiqués des acteurs de l’ESR, ainsi que des investigations sur la précarité en France ;
  • des fiches pratiques pour les précaires (doctorants, docteurs, vacataires, ... ;
  • de collecte de témoignages car la précarité est rarement dévoilée au grand jour malgré les grandes difficultés que rencontrent de nombreux précaires de l’ESR ;
  • de mobilisation via nos appels à manifester, à agir ou nos dossiers de lutte ;
  • d’échanges, grâce à des forums de discussion associés à tous les articles et la possibilité de contribuer vous même dans notre Tribune libre ;
"Vous ne le ferez pas à notre place et nous ne le ferons pas sans vous !"

Articles les plus récents

jeudi 29 janvier 2015
par  Anonyme

[Recherche] Travailler sans couverture et sans contrat

[Témoignage] Sous la tyrannie d’une gratte-papier depuis trois mois

lundi 1er décembre 2014
par  Anonyme

Les doctorants étrangers en mal de droit au chômage

J’écris aujourd’hui cette tribune pour dénoncer une situation inacceptable à tout point de vue concernant les étudiants étrangers non communautaires. Je suis russe, arrivée en France en 2004 pour poursuivre mes études en master. Master 1… sans encombre. Master 2 recherche… expérience passionnante. Je décide de m’engager dans une thèse… je viens de la terminer. 10 ans donc que je suis insérée pour mon plus grand bonheur dans la recherche française, ses débats, ses controverses… et son travail précaire dans (...)
samedi 29 novembre 2014
par  antonin

Novembre 2014 : la mobilisation continue

Après le succès de la manifestation du 17 octobre, les différents acteurs de la mobilisation pour l’emploi scientifique et les moyens alloués à la recherche publique maintiennent la pression pour convaincre l’opinion et le gouvernement qu’une autre politique est possible.

vendredi 31 octobre 2014
par  antonin

Urgence emploi scientifique

Depuis juin 2014, les scientifiques et universitaires se mobilisent, ensembles, titulaires et précaires multiplient les actions : se réunissent en session extraordinaire, publient des selfies et se préparent à marcher sur Paris à l’occasion de la Fête de la science d’octobre 2014.

vendredi 17 octobre 2014
par  antonin

[Pétition] Mobilisation des vacataires précaires de l’Université Lyon 2

Nous avons créé une pétition pour soutenir notre cause devant la Direction des ressources humaines de l’Université Lyon 2.

Que vous soyez enseignants, chercheurs, doctorants, étudiants, personnels administratifs, parents, amis, ou tout simplement sympathisants… n’hésitez pas à signer la pétition et à la relayer !

mercredi 15 octobre 2014
par  antonin

L’Inserm condamné sur la précarité

Vendredi, le Tribunal administratif de Paris a rendu son verdict dans l’affaire opposant l’Inserm et un jeune chercheur précaire. D’après l’avocat du jeune scientifique, Maître Rémi Bascoulergue, la décision du Tribunal « enjoint l’Inserm de revoir dans les 15 jours son refus d’embaucher en CDI un scientifique, Cyril Catelain, qui a cumulé plus de 7 ans de CDD » à l’Institut de Myologie

lundi 13 octobre 2014
par  antonin

Université de Tours, portraits de « précaires » : Marc

A l’Université de Tours, le mouvement engagé en avril dernier par le collectif des précaires se poursuit. Ce mouvement s’inscrit dans une dynamique nationale : dans les Universités de Caen, Toulouse, Lyon, Nice, Bordeaux, Paris, Poitiers, Montpellier, d’autres collectifs ont également tiré la sonnette d’alarme à propos de la situation du personnel contractuel. Pour cette rentrée 2014, certains précaires de Tours ont accepté de témoigner. Ils racontent ce qu’est concrètement la précarité à l’Université François-Rabelais.

samedi 11 octobre 2014
par  Anonyme

Maîtres de conférence : Un exemple de recrutement local

Bonjour, Je voudrais signaler un exemple de recrutement local. Il s’agit d’un recrutement qui a eu lieu en 2012, en section 10 (littérature comparée) Le profil de recrutement était celui-ci : « Fiction romanesque XXe s. (France - Etats-Unis) » Le sujet de thèse de la candidate locale, étudiante depuis plusieurs années dans cette université, était celui-là : "Discours théoriques et fictions narratives, France-Etats-Unis (des années 1920 à nos jours)". L’un des thèmes de recherche qu’elle affichait (...)
mercredi 8 octobre 2014
par  antonin

Mensonge d’État : à propos des créations de postes dans l’enseignement supérieur

On critique ! On critique ! Mais, en réalité, nos collègues du ministère ont conservé un esprit enfantin, plein d’enthousiasme, d’optimisme et de naïveté. Dans l’adversité on sent chez eux le souffle de Baden Powell, les leçons de Bison égocentrique, de Langue agile et d’Hamster érudit ! Les voici toujours rêveurs, prêts à de nouvelles facéties !

mardi 30 septembre 2014
par  antonin

Urgence emploi scientifique

Depuis juin 2014, les scientifiques et universitaires se mobilisent, ensembles, titulaires et précaires multiplient les actions : se réunissent en session extraordinaire, publient des selfies et se préparent à marcher sur Paris à l’occasion de la Fête de la science d’octobre 2014.

mercredi 3 septembre 2014
par  antonin

[Lyon 2] Assemblée générale : Enseignants Vacataire

Les lois d’autonomie des universités (LRU et Fioraso) s’articulent à la politique de rigueur budgétaire déjà bien en place dans l’Enseignement supérieur et l’État exige des universités qu’elles en fassent plus avec des moyens constants ou en baisse. Résultat, la précarité se généralise et c’est le personnel vacataire qu’il soit administratif, technique ou enseignant qui en fait en premier les frais. L’État confirme jour après jour son statut de plus mauvais employeur de France.

lundi 7 juillet 2014
par  antonin

Contrat, salaire : de jeunes chercheurs attendent un salaire

L’année est finie est certains ne sont pas payés. À Caen (14), une quarantaine de thésards donnent des cours et se considèrent comme « précaires de l’université ».

jeudi 19 juin 2014
par  antonin

Geneviève Fioraso dit-elle vrai sur le chômage des jeunes en Europe ?

Le Vrai du faux se penche ce matin sur une déclaration de Geneviève Fioraso, secrétaire d’Etat à l’Enseignement supérieur et à la Recherche. "C’est un problème européen. Hormis quelques pays dont l’Allemagne, tous les pays européens ont un chômage chez les jeunes qui est beaucoup trop élevé. Donc, il faut une solution européenne". Vrai ou faux ?

dimanche 15 juin 2014
par  antonin

L’emploi, masse manquante des labos

Le Comité national de la recherche scientifique, réuni mercredi, a appelé à lancer une bataille pour l’embauche de milliers de jeunes chercheurs, universitaires et ingénieurs. Une action contre l’austérité gouvernementale.

dimanche 15 juin 2014
par  antonin

Qui fait la recherche publique en France ?

Les grandes questions médiatiques du moment concernant l’enseignement supérieur et la recherche, qu’il s’agisse par exemple du campus Paris-Saclay, des partenariats public-privé à l’université, ou des MOOCs [Massive Open Online Courses, cours en ligne ouverts et massifs], laissent souvent de côté une problématique pourtant essentielle : quelle politique de recrutement à court ou moyen terme envisage-t-on pour la recherche académique française, et subséquemment, qui pour faire la recherche en France ?

Albums les plus récents

  • Consulter cet album

    PhD Comics de Jorge Cham

    Décembre 2011
    par  antonin

    Depuis quelques années déjà, Jorge Cham nous fait rire sur le déroulement du doctorat. Une condition de vie et de travail des doctorants pris sous l’angle de l’humour parfois grinçant voire décalé mais que certains (ex-)doctorants trouveront peu éloigné de leur propre vécu de thésards…

  • Consulter cet album

    PhD Comics de Jorge Cham (archive)

    Décembre 2010
    par  antonin

    Depuis quelques années déjà, Jorge Cham nous fait rire sur le déroulement du doctorat. Une condition de vie et de travail des doctorants pris sous l’angle de l’humour parfois grinçant voire décalé mais que certains (ex-)doctorants trouveront peu éloigné de leur propre vécu de thésards...

Agenda

<<

2015

 

<<

Février

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
2627282930311
2345678
9101112131415
16171819202122
2324252627281
Aucun évènement à venir les 2 prochains mois

Brèves

[Sweden] New legislation to help foreign postgraduates stay on

Sunday 27 April 2014

On 1 July this year, new legislation will come into force in Sweden that includes measures which will make it considerably easier for foreign doctoral candidates and students to stay and work in the country after graduating.

An agreement between the outgoing Alliance government and the Swedish Green party will secure a majority vote for the proposal in the parliament. (...) – University World News, by Jan Petter Myklebust, 21 March 2014 Issue No:312

On the Web : Full news here

US : Dwindling tenure posts

vendredi 18 avril 2014

Tenure is dying out at US universities.

The proportion of non-tenure-track and non-tenured faculty posts continues to rise across all US institutions, finds a report by the American Association of University Professors (AAUP) in Washington DC. Losing Focus : The Annual Report on the Economic Status of the Profession, 201314 surveyed 1,159 public and private US institutions and found that the overall proportion of assistant professors in non-tenure-track posts was 23.4 for 201314, compared with 20.8 in 201011. Dwindling tenured and tenure-track posts threaten the ability of scientists to conduct research without interference from funders or administrators, says John Curtis, the report’s lead author and director of research and public policy for the AAUP. - Nature, 508, 277, 09 April 2014

Sur le Web : Read on nature.com

Les coupes budgétaires pèsent sur la recherche académique américaine

jeudi 12 décembre 2013

Aux USA, les répercussions des coupes budgétaires fédérales pour la recherche académique sont bien visibles selon une études récentes :

  • moins de place pour les étudiants dans les labos (stages, doctorat, ...) : - 31% ;
  • moins de CDD à temps partiel : -30% ;
  • moins de postdoctorants : - 24% ;
  • moins de postes fixes dans 22% des cas.

Une recherche académique en récession aux USA...

Je gagne 1700 euro et j’avance 650 euro par mois pour les kilomètres

vendredi 22 novembre 2013

Bonjour,
Je travaille pour l’Éducation Nationale dans une structure très particulière, je me déplace sur 2 départements : je gagne 1700 euro par mois et je dois avancer TOUS LES frais ; je suis remboursé avec un décalage de 3 mois et sur une base SNCF ET évidemment j’utilise ma PROPRE voiture. Je suis évidemment contractuel depuis 2004 mais j’ai changé 3 fois d’académie, j’ai des "trous" dans mon état de service et donc je n’ai jamais pu être titularisé (ni en 2000 ni cette année).
[par Anonyme]

Étudiants étrangers : la sénatrice Dominique Gillot dépose une proposition de loi visant à améliorer leurs conditions d’accueil et de séjour

vendredi 15 février 2013

« Il n’est (?) ni dans l’intérêt des pays d’origine, ni dans le nôtre, de renvoyer chez eux les étrangers dès la fin de leurs études. Au contraire, c’est après au moins une première expérience professionnelle que ces diplômés pourront, à leur retour chez eux ou à l’international, mettre à profit les compétences acquises en France et en faire la promotion. » Voilà ce qu’écrit Dominique Gillot, sénatrice (PS) du Val d’Oise, dans l’exposé des motifs de la proposition de loi relative à l’attractivité universitaire de la France qu’elle dépose mardi 12 février 2013.

« Droit illimité au séjour » pour les diplômés d’un doctorat français. Dans son article 4, la proposition de loi « crée un droit illimité au séjour en France pour tout diplômé d’un doctorat obtenu en France, à qui la carte ’compétences et talents’ est délivrée sur sa demande ». Il est précisé que « cette disposition a vocation à favoriser les échanges entre les pays d’origine et la France, permettant de développer une coopération économique continue, enrichissante, sans pillage des cerveaux des pays émergents ».

Soutenir par un don